Abdellaati Iguider: "Je la voulais en or cette médaille"

Dernière mise à jour :


L'athlète marocain Abdellaati Iguider, médaillé de bronze du 1.500 m des jeux olympiques, mardi soir au stade olympique de Londres, s'est dit satisfait de sa performance, un sentiment mêlé toutefois "d'un goût d'inachevé pour ne pas avoir pu faire mieux".

"Je suis très heureux pour cette performance. Je la voulais en or cette médaille, mais c'est pour moi important de ne pas sortir bredouille", a déclaré le champion en titre de cette distance en salle, début 2012 à Istanbul.

Ce natif d'Errachidia, 25 ans, a été le plus rapide lors des demi-finales, au cours desquelles il a réalisé sa meilleure performance de la saison en 3min 33sec.

L'athlète a expliqué avoir tenté dès le départ de prendre les devants de la course pour bien se positionner avant d'attaquer en force, mais la vitesse lui a fait défaut sur la dernière ligne droite à cause des multiples changements de rythme qui l'ont un peu éreinté.

Après les cas de dopage décelés chez certains athlètes marocains avant et pendant ces olympiades, "j'avais à c?ur d'offrir au Maroc une médaille, à même de redorer le blason du sport national et contribuer un tant soit peu à effacer la déception", a indiqué le champion du monde juniors en 2004 à Grosseto (Italie) et vice-champion du monde deux ans plus tard à Pékin.

"Je ne pensais qu'à la médaille et de tout faire pour monter sur le podium. Je dédie cette médaille à tous les Marocains"

Abdellaati Iguider.

Iguider, qui est à sa deuxième participation aux jeux olympiques (il a terminé 5ème en finale du 1.500m à Pékin), a indiqué qu'il va enchaîner dès mercredi sur le 5.000 m.

"J'espère bien récupérer d'ici demain pour pouvoir faire un bon résultat et, si je parviens à me qualifier pour la finale, ce serait déjà un bon signal", a-t-il affirmé.

Médaillé de bronze aux jeux méditerranéens en 2009 à Pescara en Italie et vice-champion du monde en salle en 2010 à Doha, Iguider a offert au Maroc sa toute première médaille aux Olympiades de Londres.

Il s'agit de la 22ème médaille pour le Royaume dans ce rendez-vous planétaire depuis 1960, la 19è pour l'athlétisme national.

Iguider prendra part aux 5.000m avec ses compatriotes Soufiane Bouquantar et Aziz Lahbabi.

Les autres athlètes encore en lice sont inscrits au départ du 800m dames (Halima Hachlaf et Malika Akkaoui), au marathon (Abderrahim Bouramdane, Rachid Kisri, Adil Ennani et Ahmed Baday), en plus de Siham El Hilali, qualifiée pour les demi-finales du 1.500m.

Sont encore en compétition les taekwondoïstes qui entrent en lice demain mercredi, à savoir Wiam Dislam, porte-drapeau du Maroc lors de la cérémonie d'ouverture de ces olympiades, Sanae Atebrour et Issam Chernoubi.

Salah Aouni / MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter