JO-2012: Le Marocain Adil Jelloul souffre le martyre avant de terminer 61ème sur 140

Dernière mise à jour :


Le coureur cycliste marocain Adil Jelloul a souffert le martyre pour venir à bout d'une très longue course sur route face à des adversaires aguerris, samedi à Londres, dans le cadre des Jeux olympiques 2012.

Considéré comme l'un des grands champions d'Afrique, Jelloul, spécialiste des courses à étapes, a bouclé les 249,5 kilomètres au programme dans un temps de 5h 46min 37sec, un chrono qui le place à la 61è position sur plus de 140 coureurs en lice.

En effet, il est entré dans le peloton des poursuivants, son temps étant le même réalisé par le groupe qui a occupé les positions de 27 à 92.

"A moins d'une minute du vainqueur et au milieu de cette armada de coureurs qui font les tours du monde, c'est évidemment un résultat très encourageant pour lui", a affirmé à propos de son prodige le Directeur technique national Mustapha Nejjari.

"Une grande partie des coureurs en lice viennent de boucler le tour de France. Quoi espérer de mieux ? ils arrivent aux jeux olympiques au top de leur niveau et c'est normal qu'ils s'accaparent les premières places", a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP, se disant "satisfait" de la performance obtenue par Adil Jelloul dans sa première participation aux JO.

Mustapha Nejjari a, par ailleurs, regretté la chute, même sans gravité, dont a été victime Mouhcine Lahsaini et qui l'a privé de terminer la course.

Le troisième marocain engagé dans cette épreuve, en l'occurrence le jeune Soufiane Haddi, n'a pas pu résister au rythme, ni supporter la longueur du parcours, pour abandonner la compétition.

La participation marocaine aux épreuves de cyclisme des JO-2012 s'achèvera mercredi prochain par le contre-la-montre individuel auquel prendra par Mohcine Lahsaini.

La médaille d'or de la course sur route est revenue au Kazakh Alexandre Vinokourov qui a réussi enfin à réaliser son rêve olympique, alors qu'il s'apprêtait déjà à prendre sa retraite.

A 38 ans, Vinokorov parvient donc à décrocher le métal précieux, après l'argent à Sydney. Il est entré en tête après 5h 45min 57sec de course, coiffant sur le fil le Colombien Rigoberto Uran qui, crédité du même chrono, s'est contenté de l'argent.

Le Norvégien Alexander Kristoff s'est extirpé du peloton des poursuivants immédiats dans les derniers mètres pour s'adjuger la médaille de bronze, à huit secondes du leader.

Le Britannique Mark Cavendish, qui portrait les espoirs d'offrir au pays hôte sa première médaille, a finalement terminé 8è.

Cette première journée a été marquée par l'élimination au premier tour du 400m quatre nages de la nageuse Sara El Bekri et du judoka Yassine Moudatir, évincé lui aussi dès le premier tour de la catégorie des moins 60 kg en s'inclinant par ippon devant le Finlandais Valtteri Jokinen.

Deux boxeurs marocains entreront en lice en soirée, à savoir Aboubakr Seddik Lbida, qui jouera contre l'Australien Ibrahim Balla (19h45 GMT), et Badr Haddioui qui affrontera l'Ouzbèk Abbos Atoev (21h00).

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter