Deuxième étape-27e Sultan Marathon des Sables :Coup de chaud

Dernière mise à jour :


Après les 4 premiers abandons de la veille, ce sont donc 849 coureurs qui se sont présentés au départ de la deuxième étape du Marathon des sables, dimanche, pour un parcours allant d'Oued El Aatchana à Taourirt Mouchanne (38,5 km)

L’atmosphère était moins euphorique que la veille, tout le monde savait que cette étape allait faire souffrir de la chaleur sur le lac asséché. Les premiers kilomètres étaient roulant à travers la vallée peu caillouteuse suivi de dunettes à herbes à chameaux pour ensuite traverser le lac Ma’der El Kebir encore humide et boueux suite aux pluies de la semaine dernière. Ce qui à engendrer  quelques chutes, dont le Français Christophe le Saux faisant quand même une très belle remontée dans le classement général arrivant à la 9e position en 3h18’22 en pleine forme.

Au classement général, on retrouve le champion national de la discipline, Rachid El Morabity, qui couvre cette étape en 2h50’24. Il a été suivi de près par le Jordanien Salameh Al Aqra, qui n'a concédé que que deux minutes et 14 secondes. Et de déclarer: “hier je suis arrivé à la 3e position, aujourd'hui à la 2e et demain je serai premier inchallah”. Le troisième sur le podium de l'épreuve du jour est le Marocain Mohamad Ahansal, qui a terminé la course en  2h53’42’’. Pour lui, “le niveau est  très élevé cette année”.

Chez les femmes, la Française Laurence Klein garde la tête, en bouclant cette étape de 38 ,5 kilomètres en 3h51’06’’. En seconde position, on retrouve Salter Jen(GBR), qui a terminé avec un chrono de 3h4h03’53’’. Quand à la troisième place, c’est la Française, Baillet Karine qui l'a occupé en 4h15’18’’. La première Marocaine est Khali Meryem, qui a fini 4e en 4H18’41’’. Et de préciser: “je rêvais de venir gagner le marathon des sables, mais j’ai compris que Laurence Klein est vraiment intouchable.”

Feret Thierry


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter