Derby de la 28e journée-Botola Pro :Le Wydad surprend le Raja de Casablanca

Dernière mise à jour :


Le 112e derby Raja-WAC a tourné à l'avantage des Rouges qui ont surpris les Verts dans la dernière minute du temps réglementaire sur une but de Iajour entré en jeu à la 75e minute, dimanche, à Casablanca. Le Raja peut regretter d'avoir raté un penalty et de se voir refuser un autre pourtant très clair.

Le Wydad a surpris le Raja de Casablanca, dimanche, lors du 112e derby qui opposait les deux clubs phares de la capitale économique (1-0), en clôture de la 28e journée de la Botola Pro.

Benito Floro a fait un coaching gagnant, dans une partie plaisante mais sans réalisations jusqu'à ce but, dans la dernière minute du temps réglementaire, de Iajour. Servi en profondeur, l'attaquant contrôlait et fusillait Askri (90e).

Le buteur de jour est entré à la 75e minute de jeu, à la place de l'attaquant congolais, Lys Mouithys, et s'est signalé dès sa première balle: d'une frappe des 25 mètres, il alertait le portier du Raja, obligé de reprendre la balle en deux temps.

Mais avant l'entrée de Iajour, le Wydad, plus percutant en seconde période, avait l'occasion de prendre les devants notamment par le biais du jeune Issine qui s'est retrouvé seul face au gardien du Raja, mais croisait trop sa frappe du gauche (56e).

En première mi-temps, également sur le dos d'une défense rajaouie qui avait du mal à trouver ses repères, Hawassi, seul devant Askri, croisait également son tir (25e).

Un penalty refusé au Raja

Le Raja peut se mordre les doigts d'avoir manqué de scorer, juste avant la pause, Lemyaghri écartant d'une belle parade un penalty de Benmaâlem (42e). Les Verts peuvent également en vouloir à l'arbitre de la rencontre, qui n'a pas bronché sur un penalty qui aurait dû être sifflé: Hafidi s'étant fait marché sur le tibia par El Amrani en pleine surface de réparation (81e).

Mais au finish, c'est la tactique de jeu mis en place par le coach du Wydad qui a fini par triompher, les Rouges ayant joué avec deux attaquants, ce qui permettait de s'offrir plus d'occasions, d'autant qu'au milieu du terrain, Bakary Koné et Skouma effectuait un beau travail de sape. Quant à Bertrand Marchand, il a préféré jouer, comme de coutume, avec un seul attaquant en pointe: Samir Malcuit.

Avec cette défaite, le Raja (48 points) a raté l'occasion de rejoindre le FUS à la deuxième place (51 points) mais garde ses chances de titre. Le Wydad, quant à lui, peut toujours espérer une place qualificative aux compétitions africaines, à la fin de la Botola Pro, mais pour ce faire, il faudra un sans faute.

Kisito Ndour


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter