Espagne: le Barça, sans briller devant Valence, reprend la tête lors de la 3e journée

Dernière mise à jour :


Cesc Fabregas (g), de Barcelone, devant Tino Costa, de Valence, en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 au Camp Nou
Cesc Fabregas (g), de Barcelone, devant Tino Costa, de Valence, en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 au Camp Nou
Agrandir

Cristinao Ronaldo (c), du Real Madrid, entre deux joueurs de Grenade en Liga le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Cristinao Ronaldo (c), du Real Madrid, entre deux joueurs de Grenade en Liga le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Agrandir
Cristinao Ronaldo, du Real Madrid, blessé au genou contre Grenade en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Cristinao Ronaldo, du Real Madrid, blessé au genou contre Grenade en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Agrandir
Gonzalo Higuain (g), du Real Madrid, devantTono, le gardien de but de Grenade, en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Gonzalo Higuain (g), du Real Madrid, devantTono, le gardien de but de Grenade, en Championnat d'Espagne le 2 septembre 2012 à Santiago Bernabeu
Agrandir

Le FC Barcelone a pris la tête du championnat d'Espagne en battant Valence sans briller (1-0) au Camp-Nou, conservant par la même occasion son avance de cinq points sur le Real Madrid qui s'est lui imposé à Bernabeu face à Grenade (3-0), dimanche, pour la 3e journée de Liga.

Auteurs d'une bonne première période, beaucoup plus poussifs ensuite, les Barcelonais, qui comptent pour l'instant trois victoires en autant de matches de Liga, auront bénéficié dimanche de la posture de Valenciens un rien frileux, qui auront trop tardé à se montrer audacieux dans leurs actions.

Le Brésilien Adriano, titularisé à la place de la récente recrue Jordi Alba, a finalement marqué le seul but de le rencontre sur une superbe frappe en pleine lucarne (23).

Si Alba n'était pas sur le terrain dimanche, Vilanova, relégué en tribunes après sa suspension de deux matches pour avoir contesté une décision arbitrale lors d'Osasuna-Barça, aura choisi de lancer l'autre recrue blaugrana de l'été: Alexandre Song.

La doublure de Busquets au milieu s'est très bien acquitté de sa tâche de récupérateur, même s'il a moins participé à la construction des actions que l'international espagnol.

Dimanche, les Blaugrana auront livré une bonne première période, tout en peinant par la suite à se mettre à l'abri.

Après l'ouverture du score signée Adriano, les Blaugrana avaient en effet plusieurs fois la balle de break au bout du pied, notamment par Fabregas (26). Mais à chaque fois, les Catalans péchaient par manque de réalisme.

A ce petit jeu, le Barça se sera mis en danger, manquant de voir Victor Ruiz égaliser sur le fil (90). Au final, l'avertissement était toutefois sans conséquence.

Ronaldo sorti en boitant

De son côté, le Real Madrid a définitivement effacé les premiers accrocs de sa saison en l'emportant sans forcer (3-0) contre Grenade à domicile.

Face à des Andalous appliqués défensivement mais limités devant, c'est surtout Ronaldo, auteur d'un doublé, qui aura fait la différence.

Nouvelle inquiétante toutefois pour les Blancs: le Portugais a dû être remplacé à la 64e pour un coup reçu au genou gauche, sortant sans civière, mais avec une grimace préoccupante.

En contrepartie, le Néo-Madrilène Modric est lui à inscrire au rayon des bonnes nouvelles. Pour son premier match comme titulaire chez les Merengue, le Croate aura montré de belles choses.

D'emblée, l'ancien Spur se signalait par une passe millimétrée à destination de Callejon, qui butait toutefois sur le gardien de Grenade Tono (4)

Alors que les occasions n'auront pas manqué en début de match au Real, Ronaldo ouvrait toutefois le score sur une action sans danger apparent: excentré côté gauche, le Portugais cherchait la frappe et le ballon passait entre les jambes de Tono (26).

Les Andalous, qui s'étaient jusqu'ici contentés de bien défendre, acceptaient alors de prendre un peu plus de risques.

Mais l'entrée de Di Maria pour Callejon relançait ensuite le jeu offensif du Real: à la 54e, l'Argentin glissait un bon ballon en profondeur à Ronaldo. Après avoir vu sa première frappe en pleine course repoussée par Tono, "CR7" était toutefois le plus prompt au rebond (2-0).

Après l'exclusion du défenseur central de Grenade Borja Gomez pour un deuxième carton jaune à l'heure de jeu, le Real n'avait plus qu'à dérouler.

Résultats de la 3e journée:

Samedi:Celta Vigo - Osasuna Pampelune 2 - 0Real Saragosse - Malaga 0 - 1Deportivo La Corogne - Getafe 1 - 1Majorque - Real Sociedad 1 - 0Dimanche:Rayo Vallecano - FC Séville 0 - 0Athletic Bilbao - Valladolid 2 - 0Levante - Espanyol Barcelone 3 - 2Real Madrid - Grenade 3 - 0FC Barcelone - Valence CF 1 - 0Lundi:(19h30 GMT) Betis Séville - Atletico Madrid

Classement:PtsJGNPbpbcdif
1.FCBarcelone93300826
2.Majorque73210422
3.Malaga73210312
.RayoVallecano73210312
5.Valladolid63201321
6.DeportivoLaCorogne53120642
7.FCSéville53120321
8.AtleticoMadrid42110514
9.RealMadrid43111532
10.Getafe43111440
11.Levante4311145-1
12.BetisSéville32101651
13.CeltaVigo33102330
14.RealSaragosse3310223-1
15.AthleticBilbao3310259-4
16.RealSociedad3310237-4
17.ValenceCF2302145-1
18.Grenade1301215-4
19.EspanyolBarcelone0300347-3
20.OsasunaPampelune0300316-5
Higuain, entré à la place de Ronaldo (65), portait ainsi le coup de grâce aux Andalous, bien servi par un Benzema toutefois parti en position de hors-jeu (3-0, 75).

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter