Euro-2012: Ben Arfa sera-t-il du voyage?

Dernière mise à jour :


L'attaquant de Newcastle Hatem Ben Arfa et le défenseur de Manchester Gaël Clichy (en bleu), tous les deux en course pour une place pour l'Euro, luttent pour le ballon, le 6 mai 2012 à Newcastle.
L'attaquant de Newcastle Hatem Ben Arfa et le défenseur de Manchester Gaël Clichy (en bleu), tous les deux en course pour une place pour l'Euro, luttent pour le ballon, le 6 mai 2012 à Newcastle.
Agrandir

Le défenseur de l'Olympique Lyonnais Anthony Réveillère lors du match contre Marseille au Stade de France le 14 avril 2012.
Le défenseur de l'Olympique Lyonnais Anthony Réveillère lors du match contre Marseille au Stade de France le 14 avril 2012.
Agrandir

L'heure du premier verdict a sonné avec la divulgation mercredi par Laurent Blanc d'une pré-liste de l'équipe de France pour l'Euro-2012 (8 juin-1er juillet) concernant les joueurs évoluant à l'étranger avec Hatem Ben Arfa comme principale inconnue.

Le sélectionneur a prévu de révéler le nom des Bleus de Ligue 1, le 15 mai. Le total des deux listes s'établira-t-il à 23 joueurs ou bien Laurent Blanc, comme ses prédécesseurs, s'oriente-t-il vers un groupe élargi jusqu'au 29 mai, date-butoir fixée par l'UEFA? Autant d'interrogations qui trouveront une première réponse dès mercredi 18h00.

En attendant de connaître les contours exacts de l'équipe de France lors de la phase préparatoire de l'Euro, c'est bien le cas Ben Arfa qui devrait accaparer toutes les attentions dans un premier temps.

L'ancien Marseillais (25 ans, 8 sélections), auteur de plusieurs actions de grande classe avec Newcastle cette saison et dont la cote n'en finit pas de grimper, n'est plus réapparu en bleu depuis août 2010. Mais sa technique unique, sa vitesse et sa capacité de percussion pourraient fortement aider des Tricolores en manque de certitudes offensives.

Sans révéler ses intentions, Blanc a d'ailleurs avoué dimanche sur TF1 que Ben Arfa, terrassé par une terrible fracture tibia-péroné en octobre 2010, était "redevenu sélectionnable".

Le reste de la liste ne devrait guère comporter de surprises et le sélectionneur ciblera certainement en priorité les joueurs qui ont oeuvré durant la campagne qualificative pour l'Euro.

En défense, Mexès (AC Milan) et Rami (Valence), les deux titulaires de la charnière centrale, seront sans doute accompagnés par Koscielny (Arsenal). Varane (Real Madrid) ferait figure de pari fou.

Les ennuis de santé d'Abidal, transplanté du foie le 10 avril, ouvrent la voie à un match entre Clichy (Manchester City) et Mathieu (Valence) pour le rôle de suppléant d'Evra (Manchester United) à gauche. A moins que les deux soient convoqués ensemble avant un dernier écrémage juste avant le 29 mai.

A droite, le malheureux Sagna (Arsenal) est forfait depuis sa fracture d'un péroné samedi, la deuxième de la saison. La L1 devrait fournir les alternatives avec Réveillère (Lyon) et Debuchy (Lille).

Peu de nouveautés sont également à prévoir dans l'entre-jeu, Diaby (Arsenal) n'en ayant toujours pas terminé avec ses ennuis physiques récurrents. Cabaye (Newcastle) sera de la partie, d'autant plus que Lassana Diarra est porté disparu du côté du Real Madrid et n'a quasiment aucune chance d'être du voyage en Ukraine, au grand dam de Laurent Blanc, souvent désespéré par l'absence de joueurs d'expérience dans son groupe.

Sur le front offensif, Benzema (Real Madrid) et Nasri (Manchester City) sont bien entendu indéboulonnables. Ribéry (Bayern Munich) et Malouda (Chelsea), adversaires en finale de la Ligue des champions, le 19 mai, ne rejoindront de leurs côtés Clairefontaine qu'après le grand rendez-vous à l'Allianz Arena de Munich.

Quel peut être l'espoir pour les deux "vétérans" Cissé (30 ans, QPR) et Saha (33 ans, Tottenham)? Relancés cette saison par le sélectionneur en raison de diverses blessures touchant les attaquants bleus, les deux joueurs ne se font pas d'illusions et leur présence dans la liste dépendra avant tout de la volonté ou non de Blanc de débuter le stage de préparation avec une trentaine de joueurs.

Quel que soit le choix du sélectionneur, la concurrence finale des Benzema, Rémy (Marseille) et Giroud (Montpellier) au poste de N.9 les condamne d'avance.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter