Ligue des champions: le Barça veut chasser le blues

Dernière mise à jour :


Encore sous le coup de sa défaite, samedi en Liga face au Real Madrid (2-1), auquel il a vraisemblablement cédé son titre de champion d'Espagne, le FC Barcelone entend chasser le blues et passer mardi l'obstacle de Chelsea en demi-finale retour de la Ligue des champions.

Une lourde tâche attend donc des Blaugrana qui, s'ils ont une fois de plus livré une belle saison, atteignant leur quatrième demi-finale lors des cinq dernières années en C1, peuvent toutefois tout perdre mardi.

D'une part, parce que le résultat de l'aller leur est défavorable: à Stamford Bridge, malgré un match dominé du début à la fin, les Catalans avaient en effet dû s'incliner 1-0, victime de la seule véritable occasion des "Blues".

Et d'autre part, parce que les effets de la défaite, samedi au Camp-Nou, face aux Merengue -la première des Blaugrana sous l'ère Guardiola- ne sont pas vraiment connus.

"Il y a deux attitudes: ou je me lamente parce que nous n'avons pas eu les résultats espérés ces derniers jours, ou je montre de l'optimisme. Je choisis évidemment la deuxième option parce que j'ai foi dans ces joueurs qui m'ont prouvé par le passé de quoi ils étaient capables. Je pense évidemment que nous irons à Munich", a en tout cas clamé un Guardiola très volontariste lundi.

Il n'empêche: l'amertume de cette défaite, combinée à une fatigue évidente des Blaugrana ces derniers jours peut avoir son importance dans la rencontre de mardi.

S'il est une chose qui semble toutefois certaine, c'est le scénario que l'on verra se dérouler mardi au Camp-Nou. "Le match retour sera semblable au match aller, prophétise ainsi Guardiola. Le résultat leur convient. Ils attendront donc que nous perdions un ballon pour lancer leurs contres où ils sont très dangereux".

Pour donner cette intensité, Pep fera comme toujours confiance aux mêmes: Messi notamment, passé à côté du dernier clasico, tiendra bien son rang après un petit problème gastrique qui lui a fait sauter l'entraînement de dimanche.

Par rapport au onze aligné contre les Blancs, Guardiola pourrait toutefois apporter deux changements, prêtant ainsi l'oreille aux critiques de la presse catalane apparues après la défaite du clasico: Fabregas et surtout Piqué, absent à aller contre Chelsea, devraient ainsi faire leur retour parmi les titulaires.

Scénario semblable à l'aller ?

Côté Chelsea, la tactique pour préserver le but d'avance des Anglais ne fait guère de doute. Encore plus qu'à l'aller, Roberto Di Matteo alignera un bloc défensif compact avec un seul attaquant en pointe.

Les critiques entendues après l'aller, notamment celle de son prestigieux compatriote Arrigo Sacchi, qui a estimé que "Di Matteo avait gagné mais pas le football", n'ont pas vraiment ému l'Italien, qui a jugé lundi qu'il "admettait" des opinions différentes, mais "ne les partageait pas".

C'est d'ailleurs la même stratégie ultra-défensive qui a été mise en place par les "Blues" samedi en Premier League à l'Emirates Stadium où Arsenal, comme le Barça, a eu les meilleures occasions, mais s'est cassé les dents sur l'arrière-garde de Chelsea et sur un très bon Petr Cech dans les buts.

L'entraîneur italien avait laissé huit des onze titulaires de Stamford Bridge au repos, mais a été obligé d'utiliser les deux défenseurs centraux John Terry et Gary Cahill faute de solution de rechange crédible, le Brésilien David Luiz étant blessé.

Didier Drogba, légèrement touché au genou à l'aller, faisait partie des joueurs ménagés, mais devrait de nouveau être choisi pour porter le danger à l'avant.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter