Mondiaux 2018 et 2022: Le CIO enquête sur l'un de ses membres

Dernière mise à jour :



Le Comité international olympique (CIO) a annoncé mardi qu'il allait examiner l'implication possible de l'un de ses membres suite à la diffusion d'un documentaire lundi soir par la chaine anglaise BBC concernant des affaires présumées de corruption au sein de la Fédération international de football (FIFA).

"Le CIO a pris note des allégations faites par l'émission Panorama de la BBC et va demander aux auteurs de lui fournir les preuves qu'ils pourraient détenir", a indiqué le CIO dans un communiqué.

Lundi soir un documentaire diffusé par la chaine de télévision anglaise "BBC" avait accusé le Camerounais Issa Hayatou, président de la Confédération africaine (CAF) et membre du CIO, Ricardo Teixeira, patron du football brésilien, et le Paraguayen Nicolas Leoz, président de la Confédération sud-américaine (Conmebol), qui font partie du comité exécutif qui doit désigner jeudi à Zurich les pays hôtes des Mondiaux 2018 et 2022, d'avoir reçu de l'argent dans le cadre d'affaires de corruption.

Les pays candidats à l'organisation de l'édition 2018 sont, outre l'Angleterre, la Russie et les duos Espagne/Portugal et Pays-Bas/Belgique, alors que le Qatar, l'Australie, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud qui sont en lice pour celle de 2022.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter