Deux lycées de Tanger premiers à l'échelle nationale en termes de pourcentage de réussite aux épreuves du baccalauréat

Dernière mise à jour :


Le lycée technique Moulay Youssef et le lycée Hassan II de Tanger ont été classés premiers, respectivement au niveau des lycées techniques et des lycées d'enseignement général publics à l'échelle nationale, en termes de taux de réussite aux épreuves de la session ordinaire du baccalauréat.

Avec un taux de réussite de 90,02%, le lycée technique Moulay Youssef est arrivé en tête des lycées nationaux, talonné par le lycée Hassan II qui, avec un taux de réussite de 89,9%, arrive premier par rapport aux lycées d'enseignement général (lettres et sciences), a annoncé, mardi soir, le délégué du ministère de l'Education nationale dans la préfecture de Tanger-Assilah, Said Boudra.

Lors d'une conférence de presse à l'occasion de l'annonce des résultats de la session ordinaire du baccalauréat, M. Boudra a aussi indiqué que le taux de réussite au niveau de la préfecture avoisine les 51%, soit supérieur à la moyenne nationale (48,96%), ce qui représente près de 3.900 admis dans la préfecture, qui arrive en tête au niveau régional.

Par ailleurs, le taux d'absentéisme est de moins de 4% dans l'enseignement public, contre près de 17% dans l'enseignement privé, alors que ce taux a atteint les 75% chez les candidats libres, a précisé M. Boudra.

Toujours au niveau de la préfecture, le taux de réussite chez les filles a atteint 53,28% (2.337 admises) et chez les garçons 47,74% (1.566 admis), a-t-il ajouté, notant que le taux de réussite dans les établissements privés a atteint 67,2% et n'a pas dépassé les 15% chez les candidats libres.

A cette occasion, M. Boudra s'est félicités des résultats réalisés au niveau de la délégation, notamment les records réalisés par les lycées Moulay Youssef et Hassan II, relevant que ce succès est le fruit des efforts considérables déployés tout au long de l'année par le corps enseignant, les cadres de la délégation et les partenaires, notamment les associations des parents d'élèves.

L'exploit est encore plus tangible au niveau du lycée Hassan II, un établissement situé dans un quartier périphérique, celui de Sidi Driss, arrondissement de Béni Makada, qui enregistre un manque en infrastructures et services de base, a mis en exergue le délégué, soulignant que la conjugaison des efforts de l'ensemble des intervenants a permis de surmonter ces obstacles.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter