La Chine compte poser un engin spatial sur la Lune en 2013

Dernière mise à jour :


La Chine lancera en 2013 sa troisième sonde lunaire, une mission qui comprendra l'alunissage d'un module chargé d'effectuer des analyses scientifiques, a rapporté la presse officielle chinoise.

La mission Chang'e-3, qui se déroulera dans la seconde moitié de 2013, s'inscrit dans un ambitieux programme par étapes de Pékin, censé culminer par l'envoi d'hommes sur la Lune vers 2020.

Les deux précédentes sondes lunaires chinoises, Chang'e-1 (lancée en octobre 2007) et Chang'e-2 (lancée en octobre 2010), ont permis, après leur mise en orbite, d'effectuer des observations détaillées du satellite de la Terre.

La mission Chang'e-3, si elle se déroule comme prévu, permettra à la Chine d'effectuer le premier alunissage de son histoire. Une mission ultérieure prévoit le retour d'une sonde lunaire vers la Terre, a précisé lundi soir l'agence Chine nouvelle.

La Chine met les bouchées doubles pour s'affirmer comme membre du club très fermé des grandes puissances spatiales, en comblant son retard sur la Russie et les Etats-Unis, notamment dans le domaine des vols habités.

Pékin avance ainsi à grandes enjambées dans un programme pour se doter d'une station orbitale permanente. En juin dernier la mission Shenzhou IX a permis à la Chine de prouver sa maîtrise des rendez-vous spatiaux, étape essentielle dans la conquête de l'espace, avec pour la première fois une femme à bord du vaisseau qu'elle a envoyé en orbite.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter