Astéroides riches en métaux précieux: Eldorado d'investisseurs visionnaires

Dernière mise à jour :


De riches investisseurs visionnaires dont le PDG de Google, Larry Page et le cinéaste James Cameron, ont dévoilé mardi une société pour exploiter les métaux précieux dont regorgent des astéroïdes croisant près de la Terre, faisant de l'espace le nouvel Eldorado.

"Un grand nombre de ces métaux et minéraux rares sur notre planète se trouvent en quantités quasi illimitées dans l'espace", explique le Dr Peter Diamandis, co-fondateur et co-président de cette entreprise baptisée Planetary Resources Inc.

"Alors que l'accès à ces matériaux s'accroît, non seulement le coût de nombreux équipements, de la microélectronique aux batteries, va baisser mais des applications nouvelles et importantes vont émerger", prédit-il.

L'extraction des richesses dans ces corps célestes devenus plus accessibles avec les technologies actuelles aura selon ces entrepreneurs de multiples retombées bénéfiques pour l'humanité et engendrera un jour une activité économique pesant des dizaines de milliards de dollars annuellement.

Ces activités permettront d'exploiter les fortes concentrations de minéraux rares et des métaux dont notamment le platine qui se trouvent dans les astéroïdes et d'en assurer une source durable à la population grandissante du globe.

Un simple astéroïde de 500 mètres de long renferme une quantité de platine équivalente à la totalité de ce métal extrait dans l'histoire de l'humanité, selon les créateurs de Planetary Resources.

Le platine qui vaut actuellement 1.500 dollars l'once (28,3 grammes) est très utilisé pour des bijoux, dans les composants électroniques et les pots d'échappement catalytique.

L'analyse des météorites tombées sur la Terre révèle qu'ils peuvent avoir des concentrations en platine vingt fois supérieures à celles de nos mines.

De plus, les astéroïdes proches de la Terre, qui contiennent beaucoup d'eau sous forme de glace, serviront "de sorte d'oasis" pour les expéditions d'exploration spatiale lointaines, fournissant les ressources nécessaires en eau et en carburant.

Ces "réservoirs d'eau" vont bouleverser l'exploration spatiale et rendre les voyages dans l'espace beaucoup plus économiques, juge Eric Anderson, co-fondateur et co-président de Planetary Resources.

"L'eau est sans doute la ressource la plus essentielle dans l'espace et accéder à des astéroïdes qui en contiennent beaucoup va énormément faciliter l'exploration du système solaire", selon lui.

"Outre la fonction essentielle de l'eau pour la vie, on peut aussi séparer l'oxygène et l'hydrogène qui la forment, la première permet de respirer et la seconde sert de carburant aux moteurs des vaisseaux spatiaux", précise Eric Anderson.

Sur les quelque 9.000 astéroïdes recensés par la NASA dont l'orbite se situe dans le voisinage terrestre, plus de 1.500 sont d'un accès aussi facile que la Lune, expliquent ces investisseurs.

La firme a déjà mis au point des télescopes spatiaux qui seront placés d'ici deux ans sur orbite terrestre basse pour repérer les astéroïdes les plus prometteurs.

Ensuite, la société prévoit de lancer de petits engins spatiaux (Arkyd-300) pour aller les explorer. Les activités minières proprement dites débuteront sur les premiers astéroïdes riches en eau et en platine.

Planetary Resources compte 25 ingénieurs dirigés par Christopher Lewicki, le directeur général, un ancien responsable des missions martiennes à la NASA.

La firme a déjà des contrats pour développer des technologies de communications laser dont elle aura besoin pour trouver les astéroïdes les plus prometteurs.

L'idée d'exploiter les richesses des astéroïdes n'est pas nouvelle et remonte au moins à 1926 avec un projet théorique du scientifique russe, Konstantin Tsiolkovsky.

La NASA prévoit aussi une mission habitée vers un astéroïde à l'horizon des années 2020.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter