La Nasa devrait se concentrer sur une mission vers Mars

Dernière mise à jour :


Plutôt que des vols habités sur la planète Mars, la Nasa devrait se concentrer sur l'envoi d'un véhicule de surface pour explorer l'espace dans la décennie à venir. La recommandation a été faite dans un rapport du Conseil national américain de la recherche, publié lundi.

La Nasa devrait concentrer ses efforts au cours de la décennie à venir sur une mission d'exploration de Mars à l'aide d'un rover, un véhicule de surface alimenté par l'énergie solaire, plutôt que sur des vols habités dans l'espace, estime un rapport du Conseil national américain de la recherche (National Research Council) publié lundi.

Ce rapport, commandé par la Nasa, appelle l'agence spatiale américaine à lancer vers différentes planètes des missions “qui pourraient fournir un flux constant de nouvelles découvertes importantes sur le système solaire”, entre 2013 et 2022.

La Nasa est sous les feux croisés des parlementaires qui examinent son projet de budget 2012, et du public, qui l'exhorte à trouver un nouveau moyen de lancer des vols habités, lorsque prendra fin son programme de navettes spatiales.

Missions scientifiques vs vols habités

Les vols habités cannibalisent les programmes spatiaux d'exploration scientifique, explique le rapport, qui réclame des budgets séparés pour les missions scientifiques et les vols habités.

“L'exploration humaine peut fournir des occasions intéressantes de faire avancer la science, mais la science n'est pas leur motivation première”.

Dixit le rapport du National Research Council.

Le rapport recommande à la Nasa d'accorder la priorité au projet MAX-C de mission vers Mars (Mars Astrobiology Explorer-Cacher), dont le but est de parvenir à déterminer si la vie a été possible sur la planète rouge. Il est prévu pour 2018 sous forme de partenariat entre la Nasa et l'Agence spatiale européenne.

Mais le projet actuel d'utilisation d'un rover pour collecter des échantillons est trop ambitieux et doit être revu à la baisse pour économiser un milliard de dollars, sur un coût estimé par des experts indépendants à 3,5 milliards, ajoute le rapport.

Explorer Jupiter aussi

La deuxième priorité devrait être d'explorer Europe, la lune glacée de Jupiter, pour déterminer si elle serait susceptible d'accueillir la vie.

Le coût prévu du projet Jupiter Europa Orbiter (JEO) est de 4,7 milliards de dollars pour l'année budgétaire 2015, mais les chercheurs soulignent cependant que là aussi, il va falloir revoir le coût à la baisse.

18,7 milliards

Le projet de budget 2012 envoyé au Congrès par le président Barack Obama prévoit un gel des dépenses de la Nasa à 18,7 milliards de dollars par an jusqu'en 2018.

Le secteur privé travaille à une capsule et une fusée capables d'envoyer des astronautes dans l'espace pour remplacer les navettes, un projet que la Nasa voudrait voir aboutir d'ici 2015 ou 2016, bien qu'aucun contrat n'ait encore été signé.

aufait/AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter