Edito :Sahara, ONU, Prendre ses désirs pour des réalités

Dernière mise à jour :


Les rapports de l’ONU sont toujours très équilibrés et renvoient souvent dos à dos le Polisario et le Maroc. De manière générale et sans trop s’engager, ils affirment que la proposition du Maroc peut être intéressante à discuter. Mais toujours les organes d’information et les officiels des deux parties vous diront que l’ONU a soutenu leur position et condamné la partie adverse.

Dans le dernier rapport de Ban Ki-moon sur le problème du Sahara qui doit être discuté par le Conseil de sécurité du 17 Avril, il est question, suivant les termes exacts, “de  trouver une solution juste et durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental”. Ban Ki-moon affirme aussi que le Maroc considère que la doctrine des Nations Unies autorise d’atteindre l’auto détermination par des négociations et un référendum de confirmation. Cela veut dire clairement que le référendum est incontournable dans tous les cas.

Mais cela n’empêchera pas l'agence Maghreb Arabe Presse (MAP) et plusieurs médias, d’affirmer que les Nations Unies ont encore une fois rejeté tout référendum sur la question de notre Sahara.

Ils se garderont aussi de vous dire que Ban Ki-moon, dans son rapport, rappelle au Maroc que le Haut Comité des droits de l’Homme de l’ONU a recommandé que chaque individu soit jugé par les juridictions ordinaires à l'aide des procédures légales établies en conformité avec les instruments internationaux relatifs aux droits de l'Homme, condamnant ainsi le fait que 23 Sahraouis sont actuellement poursuivis devant un tribunal militaire.

Publier des informations avantageuses pour notre pays, cela fait partie de la guerre de communication, mais malheureusement quand d’un simple clic de souris toute personne peut aller lire le rapport des Nations Unies et réaliser à quel point il est critique pour notre pays, cela prend l'allure d'un suicide médiatique.

Abdelhaq Sedrati


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter