Netanyahou veut légaliser trois colonies sauvages en Cisjordanie

Dernière mise à jour :


Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies, autorisées ou non par Israël, sont illégales.

Suite aux recommandations de son ministre de la Défense, Ehud Barak, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi son intention de légaliser trois colonies sauvages en Cisjordanie.

Bruhin, dans le nord de la Cisjordanie, compte 350 habitants, tandis que Rehalim, dans la même région, et Sansana, dans le sud, en ont chacune 240, selon La Paix Maintenant, une organisation opposée à la colonisation.

Netanyahu a également indiqué durant le Conseil des ministres hebdomadaire qu'il avait demandé au conseiller juridique du gouvernement de “trouver une solution pour le quartier d'Oulpana afin d'éviter qu'il ne soit détruit”, selon le communiqué, en allusion à une autre colonie sauvage près de Ramallah.

Le secrétaire général de La Paix Maintenant a affirmé que le Premier ministre avait “voulu faire un cadeau aux colons avant Pessah (Pâque juive fêtée à partir de vendredi), en légalisant ce qui est illégal”.

Plus de 340.000 colons israéliens habitent en Cisjordanie et plus de 200.000 dans des quartiers de colonisation dans la partie est d'Al Qods occupée. Et là également, la situation est loin de s'améliorer, puisque le ministère israélien de l'Habitat a publié mercredi des appels d'offres pour la construction de 872 logements pour des colons, au nord et au sud de la ville occupée.

180 autres logements sont également prévus dans des colonies de Cisjordanie, a indiqué le ministère.

On a franchi le Rubicon, a estimé une autre ONG israélienne, Terrestrial Jerusalem: “il ne s'agit pas de projets. Il s'agit de décisions. Ceux qui vont remporter ces appels d'offres seront choisis dans les 60 jours, puis le travail va commencer” a indiqué son directeur.

aufait


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter