La GB devra "redéfinir ses priorités militaires" en Libye en cas de prolongation de l'opération de l'Otan (Royal Navy)

Dernière mise à jour :


La Grande-Bretagne devra redéfinir ses priorités militaires au cas où l'opération de l'Otan dans ce pays se prolonge, a mis en garde l'Amiral Mark Stanhope, chef des forces maritimes britanniques.

L'Amiral a estimé que les défenses britanniques seront mises à risque si l'intervention en Libye se prolonge pour trois mois supplémentaires.

L'Otan a annoncé sa décision de prolonger son opération en Libye, qui devait prendre fin le 27 juin, jusqu'à fin septembre prochain.

"Nous ne sommes certes pas gênés par l'actuelle échéance pour la mission de l'Otan prolongée de 90 jours, mais au delà de cette date-limite, nous serions amenés à demander au gouvernement de prendre des décisions importantes sur ses priorités", a déclaré le chef de la Royal Navy cité par The Daily Mail.

Pour l'Amiral, la Marine royale a presque atteint ses limites quoique n'ayant que quatre navires de guerre impliqués dans le conflit libyen.

Cette opération aurait été moins coûteuse et beaucoup plus efficiente, a souligné M. Stanhope, si la Grande-Bretagne disposait toujours d'un porte-avion opérationnel.

Le Royaume-Uni est sans porte-avions depuis le rappel en décembre dernier du HMS Ark Royal, dans le cadre des compressions budgétaires prévues par le gouvernement de coalition.

Pour les dix prochaines années, le Royaume-Uni devra s'appuyer sur la France avant la mise en service de son nouvel porte-avions.

Par ailleurs, l'Amiral Stanhope a noté que l'opération en Libye pourrait avoir un lourd tribut sur les opérations de la Grande-Bretagne ailleurs.

La Grande-Bretagne participe activement à l'opération militaire de l'Otan en Libye afin de faire respecter la zone d'interdiction de l'espace aérien libyen et protéger la population civile.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter