M. Azoulay pour une nouvelle feuille de route du partenariat euro-méditerranéen

Dernière mise à jour :


La refondation du partenariat euro-méditerranéen dans une dynamique de la parité ancrée dans une ambition commune, politique et stratégique débarrassée de ses doutes et de ses vieilles peurs, consolidera les acquis du processus de Barcelone et redonnera ses chances à l'Union pour la Méditerranée, a déclaré, lundi soir à Rabat, M. André Azoulay, conseiller du roi, en ouvrant l'édition 2012 des Rencontres Ibn Rochd.

Le moment est peut-être venu de donner à la feuille de route euro-méditerranéenne le souffle et l'ambition d'un partenariat qui saura trouver les voies et les moyens d'un partage plus juste et plus équilibré de la valeur ajoutée et des richesses que nous créons ensemble, a estimé M. Azoulay, qui s'exprimait en sa qualité de Président de la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh.

Comme l'Europe a su le faire avec les pays de l'Est, la Méditerranée est éligible à un nouveau pacte pour la démocratie et une coopération qui saura faire bouger les lignes, a souligné M. Azoulay qui avait choisi le thème de la "Méditerranée hors des postures convenues" pour débattre devant plus de 500 personnes réunies sur le campus de HEM à Rabat.

Pour illustrer son propos et son appel à un nouvel horizon euro-méditerranéen, le Président de la Fondation Anna Lindh a ajouté que l'Europe doit s'accommoder sans frilosité de la diversité culturelle et vaincre ses peurs.

Forte de son réseau de plus de 3000 ONG des deux côtés de la Méditerranée, la Fondation Anna Lindh a choisi la pédagogie et un discours de responsabilité pour faire adhérer les sociétés civiles de la Région à cette perspective d'un partenariat légitime et pérenne, inspiré par la vision d'une coopération d'égal à égal, solidaire et respectueuse de toutes nos histoires et de toutes nos sensibilités, a encore souligné M. Azoulay en appelant l'Union Européenne à faire de la reconnaissance de l'Etat de Palestine par la Communauté des Nations la priorité centrale de son agenda diplomatique.

Installée dans la cohérence de ses valeurs originelles, la Méditerranée redonnera ses chances au processus de paix au Moyen-Orient en mobilisant ses forces et la responsabilité que lui dictent la géographie et l'histoire pour restaurer la souveraineté, la justice et la dignité auxquelles aspire le peuple palestinien, a réaffirmé M. Azoulay avant de conclure sur sa conviction de voir le leadership régional du Maroc, sous la haute autorité de SM le Roi Mohammed VI, conforté par la modernité et les atouts de sa nouvelle Constitution.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter