300 clandestins tentent ensemble de forcer la frontière à Melilla

Dernière mise à jour :


Environ 300 migrants originaires d'Afrique subsaharienne ont tenté de forcer "en groupe" la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla dans la nuit de samedi à dimanche, une soixantaine étant finalement parvenue à la franchir, selon les autorités.

C'est vers 19H00 GMT samedi soir que le groupe a tenté de forcer "en masse" le grillage-frontière, indique la préfecture de Melilla dans un communiqué.

Les migrants ont tenté de passer "à hauteur du grillage qui passe par le lit de la rivière Rio de Oro", précise-t-elle.

"Environ soixante sont parvenus à entrer à Melilla", ajoute la préfecture.

Un autre groupe de quelque 150 clandestins a de nouveau tenté de passer la frontière vers 03H00 GMT, dimanche matin, cette fois sans succès.

Il n'y a pas eu de blessés parmi les forces de l'ordre et "aucun immigré n'a demandé à être soigné" à Melilla, affirme la préfecture.

En 2005, quatorze immigrants étaient morts en tentant de passer la frontière, dont certains tués par balles par les forces de sécurité marocaines ou espagnoles, lors d'assauts sur les grillages-frontières de Melilla et de Ceuta.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter