Un an de prison ferme pour le président de la municipalité d'Ain Aouda, poursuivi dans une affaire de viol

Dernière mise à jour :


La chambre criminelle (1er degré) près la Cour d'appel de Rabat a condamné, mercredi soir, à un an de prison ferme le président de la municipalité d'Ain Aouda et parlementaire, poursuivi dans une affaire de viol, conformément aux articles 486 et 488 du code pénal.

Le tribunal a également condamné l'accusé, qui était poursuivi en état de liberté, à payer une amende de 300.000 dirhams à la partie civile (une fonctionnaire de 26 ans).

Selon la police judiciaire, les faits de cette affaire remontent au début de l'année 2010 lorsque la victime a déposé une plainte auprès du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Temara accusant le parlementaire de l'avoir violée.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter