Vers une simplification des procédures d'équivalence aux diplômes étrangers

Dernière mise à jour :


La simplification des procédures d'équivalence aux diplômes étrangers, la promotion des partenariats publics/privés et l'incitation du secteur privé à aller de l'avant font parties des principales décisions entreprises par le ministre de l'enseignement supérieur.

“Nous allons simplifier les procédures d'équivalences”, a indiqué Lahcen Daoudi dans un entretien publié mercredi par le journal l'Economiste, précisant qu'un listing sera établi et communiqué dans les lycées, au niveau du ministère de l'enseignement supérieur ainsi que dans les ambassades.

“Nous allons établir des critères transparents valables pour tout le monde mais sans effet rétroactif”, a-t-il précisé, affirmant que les diplômes obtenus en dehors des listes des établissements qui seront affichés ne seront pas reconnus.

Pour ce qui est des diplômes délivrés par les établissements privés marocains, le ministre a assuré qu'il “n'est pas question d'accorder les équivalences tant que les cahiers de charges ne sont pas respectés”.

Évoquant le chômage des diplômés, le ministre a estimé que la faute est à l'économie et non pas à l'université, expliquant que “si nous avions des taux de croissance de 7% et 8%, les docteurs au chômage ne seront pas en surplus”.

aufait/MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter