Effondrement partiel d'une maison à Casablanca: Le corps d'une femme retiré des décombres

Dernière mise à jour :


Les décombres d'une maison de trois niveaux s'est effondrée, mercredi vers 2 heures du matin, dans la rue d'Agadir au centre ville de Casablanca. /MAP
Les décombres d'une maison de trois niveaux s'est effondrée, mercredi vers 2 heures du matin, dans la rue d'Agadir au centre ville de Casablanca. /MAP
Agrandir

Les pompiers retirent le corps d'une femme des décombres de la maison. /AA
Les pompiers retirent le corps d'une femme des décombres de la maison. /AA
Agrandir
/MAP
/MAP
Agrandir
/AA
/AA
Agrandir

Le corps d'une femme a été retiré, mercredi en début d'après midi, des décombres d'une maison de trois niveaux, effondrée partiellement dans la nuit de mardi à mercredi dans le centre-ville de Casablanca.

Deux personnes, une jeune fille (20 ans) et un garçon (13 ans), blessées à divers degrés, ont été évacuées plus tôt vers le Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd où elles ont été admises au service de réanimation.

Ressentant les premiers craquements de la maison, sise à la rue El Houdhoud, les cinq familles qui y résidaient ont pu quitter les lieux précipitamment, selon les témoignages recueillis sur place.

D'après les voisins, la femme, qui souffrait d'insuffisance rénale, prenait des tranquillisants avant de s'endormir, raison pour laquelle elle n'aurait pas ressenti les vibrations de la maison.

Selon les premiers éléments, la réalisation de travaux d'excavation et de creusement des fondations sur un terrain mitoyen, sans respecter les normes requises, serait à l'origine de cet effondrement, a expliqué à la MAP le président de l'arrondissement de Sidi Belyout, Kamal Dissaoui.

Une commission technique a été mise sur pied afin de déterminer les causes exactes de ce sinistre.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter