Secret de jouvence: ne pas dépasser 600 calories par jour

Dernière mise à jour :


Un chercheur britannique affirme avoir découvert la clé de la longévité : selon lui, l'activité physique et les régimes à la mode importent peu; mieux vaut compter ses calories pour ne pas dépasser le seuil des 600 par jour.

Dr. Michael Mosley, présentateur de l'émission de vulgarisation scientifique diffusée sur la BBC Horizon, se penche sur les études qui établissent un lien entre jeûne et longévité dans le cadre d'une prochaine émission, qui sera diffusée lundi 6 août.

Pourquoi ça marche

"En conclusion, il n'y a qu'une seule chose capable de prolonger l'espérance de vie" aurait expliqué Michael Mosley à l'émission Radio Times.

"En fin de compte, le vieillissement est une conséquence d'un taux métabolique élevé, ce qui a pour effet d'augmenter le nombre de radicaux libres que nous consommons".

Il ajoute: "Si vous mettez votre organisme à l'épreuve en limitant votre ingestion de calories ou en jeunant, l'organisme semble s'adapter à la situation en ralentissant le métabolisme. C'est une illustration de 'ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort'".

L'Institute of Health Ageing de University College London suggère qu'en réduisant sa consommation de nourriture de 40%, on peut prolonger sa vie de vingt ans, d'après le quotidien britannique The Daily Mail. Selon Michael Mosley, le jeûne occasionnel, par exemple une fois par semaine, pourrait apporter les mêmes bienfaits que la restriction calorique en inhibant la croissance de l'hormone IGF-1, qui contribue au vieillissement.

Et la diète à l'eau?

Une étude récente affirme que la santé du coeur peut être améliorée avec des diètes à l'eau régulières de 24 heures. Des cardiologues américains ont découvert que le jeûne peut réduire les risques de maladies des artères coronaires et de diabète, et peut également améliorer le taux de cholestérol sanguin.

Une autre étude mentionnée lors des American Heart Association's Scientific Sessions en 2007 a également constaté que les personnes pratiquant le jeune religieux mensuel (un jour par mois) affichaient un taux plus faible de maladies cardiaques.

aufait/agence


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter