Enchère à 38.000 euros pour une tasse de thé utilisée par Lady Gaga

Dernière mise à jour :


Les fans nippons de Lady Gaga se disputent aux enchères une tasse de thé employée une seule fois par la chanteuse, le prix de l'objet ayant grimpé mardi à 4 millions de yens (38.000 euros), à cinq jours de la clôture de la vente en ligne.

L'ensemble, comprenant une tasse de porcelaine et une soucoupe assortie, a été utilisé par la vedette de la pop américaine lors d'une conférence de presse à Tokyo trois mois après le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars 2011.

Lady Gaga avait alors déclaré aux journalistes qu'elle proposerait aux enchères l'objet marqué de l'empreinte de son rouge à lèvres et portant le message "Nous prions pour le Japon" avec la signature de la star.

Tout l'argent recueilli servira à aider des jeunes artistes japonais souhaitant étudier aux États-Unis.

La tasse a été mise aux enchères sur "Yahoo Auctions Japon" lundi midi, au prix de départ d'un yen. La vente doit s'achever dimanche à 14H00 GMT. (http://page3.auctions.yahoo.co.jp/jp/auction/c323847712)

Mardi matin, plus de 500 offres avaient été placées, la plus élevée atteignant plus de 4 millions de yens.

La catastrophe survenue il y a un peu plus d'un an au Japon a tué quelque 19.000 personnes sur la côte nord-est de l'archipel et déclenché à Fukushima le pire accident nucléaire jamais constaté depuis le désastre de Tchernobyl en 1986.

Lady Gaga a séjourné au Japon à deux reprises après le sinistre et a appelé les touristes du monde entier à suivre son exemple par solidarité avec la nation meurtrie.

Elle doit revenir au Japon la semaine prochaine dans le cadre d'une tournée en Asie.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter