L'actrice Jennifer Hudson à la barre au procès du triple meurtre familial

Dernière mise à jour :


Les larmes aux yeux, l'actrice américaine Jennifer Hudson a raconté lundi le cauchemar des meurtres de sa mère, son frère et son neveu en 2008, au premier jour du procès de l'accusé, son beau-frère.

"Nous n'aimions pas la façon dont il la traitait (sa soeur), et je n'aimais pas la façon dont il traitait mon neveu", a confié Jennifer Hudson, 30 ans, lors d'une demi-heure de témoignage devant un tribunal de Chicago, à propos de William Balfour, l'homme qui avait épousé sa soeur Julia Hudson.

William Balfour a plaidé non-coupable du triple meurtre de Darnell Donerson, 57 ans, mère de Jennifer; Jason Hudson, 29 ans, frère de Jennifer; et du petit Julian King, fils de Julia et neveu de Jennifer, âgé de sept ans lors du meurtre.

Les procureurs accusent Balfour d'avoir agi par vengeance contre Julia, qui demandait le divorce.

L'actrice a raconté le coup de fil qui l'a fait sauter dans le premier avion pour Chicago pour identifier les corps de sa mère et son frère, tués par balles. Puis l'espoir de retrouver Julian avec la publication d'un appel à témoins et une récompense de 100.000 dollars.

Ce n'est que trois jours plus tard que le cadavre du garçon avait été retrouvé, abattu et recouvert d'un rideau de douche à l'arrière d'une voiture volée.

"On a tout essayé pour le retrouver", a dit l'actrice, qui deux ans avant la tragédie remportait un Oscar pour son second rôle dans le film "Dreamgirls".

Son témoignage, le premier du procès, n'a pas apporté d'éléments nouveaux dans l'affaire, mais a permis à l'accusation de peindre le portrait d'une famille très unie et détruite par le tueur présumé, décrit comme un assassin de sang froid par les procureurs.

Les avocats de William Balfour s'en sont pris aux enquêteurs pour n'avoir pas étudié la possibilité que les meurtres aient été liés au trafic de drogue présumé de Jason Hudson.

"Ce n'est pas votre homme", a déclaré devant le jury son avocate Amy Thompson, qui insiste qu'aucune preuve d'ADN ni d'empreintes ne permet de lier son client aux meurtres.

Selon l'accusation, Balfour aurait volé l'arme du crime à Jason Hudson. Il aurait été ulcéré que Julia, dont il était séparé, fréquente un autre homme, bien que lui-même l'ait trompée durant tout leur mariage, a expliqué le procureur Veryl Gambino.

Jennifer Hudson, dont le second album "I Remember Me" est sorti en mars 2011, était accompagnée de son compagnon David Otunga, un catcheur professionnel. Elle assistera à l'ensemble du procès.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter