A Stockholm, plus de 10.000 marathoniens courent comme en 1912

Dernière mise à jour :


Plus de 10.000 coureurs, encouragés à s'habiller comme au début du XXe siècle, ont participé samedi à Stockholm à un marathon exceptionnel organisé pour célébrer le centenaire de la cinquième édition des Jeux Olympiques.

C'est une course "historique". Le parcours, "très exigeant" ont précisé les organisateurs avant le départ, est presque identique à celui de 1912.

"C'est mon premier marathon et c'est une course spéciale puisque c'est le Jubilé. Le tracé est unique, c'est pour ça que nous sommes si nombreux", a indiqué à l'AFP l'un des participants, Calle Hedberg, 34 ans.

Le coureur, comme beaucoup des 10.510 participants, est resté sourd aux appels des organisateurs de s'habiller comme en 1912. "Je n'aurais jamais osé, j'aurais eu trop peur de me faire mal", a-t-il confié.

Dans la foule des marathoniens, on distingue un costume de bain, des robes et quelques chapeaux. Tous les volontaires sont coiffés d'un canotier et les musiciens des orchestres, répartis tout au long du parcours, sont en costume d'époque. Dimanche, les cinquante meilleurs costumes seront récompensés, indique le site internet de l'événement.

Le départ a été donné à 13h48, précisément 100 ans après celui des Jeux de 1912, avec un revolver. La course, de 40,075 km contre 40,2 km en 1912, était retransmise en direct sur Internet.

Le Suédois Michael Mustaniemi, 24 ans, est le premier à avoir franchi la ligne d'arrivée en 2h27"08. En 1912, le Sud-Africain Kennedy Kane McArthur avait remporté la course en 2h36"54.

Le marathon du Jubilé est organisé dans le cadre des célébrations du centenaire des cinquièmes Jeux Olympiques, qui s'étaient déroulés à Stockholm du 29 juin au 22 juillet 1912.

En 1912, 69 coureurs y avaient participé mais seulement 35 avaient franchi la ligne d'arrivée. Ils furent récompensés par un verre de champagne. Cette année, les coureurs qui le souhaitent auront le droit à du mousseux.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter