Michael Jackson voulait une vie normale pour ses enfants selon sa fille

Dernière mise à jour :


Michael Jackson faisait porter des masques à ses enfants pour assurer leur anonymat et leur permettre de mener une enfance normale, contrairement à celle qu'il avait vécue, déclare sa fille Paris dans un entretien télévisé avec Oprah Winfrey.

Dans cet entretien, qui doit être diffusé dimanche aux Etats-Unis, Paris, aujourd'hui âgée de 13 ans, explique que lorsqu'elle était plus jeune, elle ne comprenait pas pourquoi elle et ses frères Prince et Blanket étaient obligés de porter des masques.

"J'étais vraiment perdue. Je ne savais pas pourquoi je devais porter un masque. Mais maintenant, je comprends la raison pour laquelle mon père voulait qu'on couvre nos visages", dit-elle.

Avec les masques, "quand nous sortions sans lui, on ne pouvait pas nous reconnaître", a-t-elle ajouté, précisant que la ruse leur permettait d'aller incognito au fast-food pour enfants Chuck E. Cheese ou au magasin de jouets Toys R Us.

"(Notre père) nous disait que lorsqu'il était jeune, il n'avait pas vraiment eu d'enfance. Il était toujours coincé en studio, à chanter, pendant que les enfants jouaient dehors. Il voulait qu'on ait ça (une enfance normale)".

"Il était vraiment un père normal avec nous. Nous étions punis si on faisait quelque chose de mal", poursuit-elle.

Paris, qui avait 11 ans à la mort de son père le 25 juin 2009, fera ses débuts d'actrice dans le film "Lundon's Bridge and the Three Keys", d'après une série de livres à succès pour adolescents.

En octobre dernier, elle était apparue sur scène avec ses frères à l'occasion d'un concert à Cardiff, au pays de Galles, organisé en l'honneur de Michael Jackson.

Le "roi de la pop" est mort à l'âge de 50 ans d'une surdose de propofol, un puissant anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin. Ce dernier, Conrad Murray, a été condamné en novembre dernier à quatre ans de prison pour homicide involontaire.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter