Le Parti des ânes dévoile sa statue au Kurdistan irakien

Dernière mise à jour :


Le "Parti des ânes" a dévoilé sa statue au centre de Souleimaniyeh, seconde ville du Kurdistan irakien: le buste d'un équidé aux longues oreilles, vêtu d'une chemise, d'une cravate et d'une veste.

L'ouvrage en bronze, qui mesure 1,8 m de haut et 1,1 m de large, a nécessité sept mois de travail et a coûté 4.000 dollars. Il est situé rue Nali, nom d'un célèbre poète kurde qui a écrit un épigramme en l'honneur de cet animal.

La statue, réalisée par l'artiste kurde Zerak Mira, a été inaugurée mercredi lors d'une cérémonie à laquelle ont participé de nombreux intellectuels et artistes kurdes, a constaté un journaliste AFP.

A cette occasion, le secrétaire général du Parti des ânes, Omar Kalol, a exprimé l'espoir qu'elle encouragera les habitants du Kurdistan à mieux traiter les animaux et particulièrement les ânes.

"L'âne a joué un rôle très important dans le mouvement de libération nationale kurde. (...) Il a été l'ami des combattants dans les montagnes quand ils luttaient pour les droits de leur peuple", a-t-il dit, faisant allusion aux années de guérilla dans le nord de l'Irak et de l'Iran contre le pouvoir central.

Le Parti des ânes a été fondé et autorisé en 2005.

Sa structure administrative est basée sur la vie de cet équidé, et le quartier général et ses succursales portent des noms liés à cet animal comme ânesse, ânon ou grison.

Ce parti, absolument unique dans le monde arabe où l'âne est souvent maltraité, a demandé au gouvernement régional du Kurdistan une aide financière pour ouvrir une radio qui s'appelera "Zarin", le nom kurde pour braiment.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter