Des hommes d'affaires grecs interessés par des projets touristiques

Dernière mise à jour :


Les hommes d'affaires, parmi lesquels des opérateurs dans les domaine de la marine marchande et du tourisme de croisière, ont exprimé leur souhait de coopérer avec des partenaires marocains, notamment en vue du projet de reconversion du port de Tanger, destiné à devenir l'un des principaux ports de croisières en méditerranée. /DR
Les hommes d'affaires, parmi lesquels des opérateurs dans les domaine de la marine marchande et du tourisme de croisière, ont exprimé leur souhait de coopérer avec des partenaires marocains, notamment en vue du projet de reconversion du port de Tanger, destiné à devenir l'un des principaux ports de croisières en méditerranée. /DR
Agrandir

Une délégation d'hommes d'affaires grecs a affiché mercredi son intérêt pour des projets visant à développer le tourisme de croisière et de loisir à Tanger (nord), rapporte l'agence offcielle MAP.

Les hommes d'affaires, parmi lesquels des opérateurs dans les domaine de la marine marchande et du tourisme de croisière, ont exprimé leur souhait de coopérer avec des partenaires marocains, notamment en vue du projet de reconversion du port de Tanger, destiné à devenir l'un des principaux ports de croisières en méditerranée.

La présidente de la délégation grecque, Maria Kapetanaki, a affirmé la volonté des opérateurs grecs de mettre leur expérience au service du développement de ce secteur au Maroc, en faisant valoir que son pays comptait de grands groupes spécialisés dans ce domaine, selon la MAP.

Elle a indiqué que cette visite s'inscrivait "dans le cadre du renforcement des relations économiques et d'échanges" entre les deux pays, notamment dans les domaines du transport maritime, de la gestion des ports et des marinas.

De son côté, le délégué du tourisme à Tanger, Mustapha Agounjab, a donné un aperçu des potentialités économiques et touristiques de la région du Nord et du projet de reconversion du port de Tanger en port de loisirs et de croisières.

Il a souligné que le royaume souhaitait doubler le nombre de visiteurs étrangers à 20 millions de touristes à l'horizon 2020, en mettant en valeur "les spécificités de chaque région".

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter