Le FMI appelle le Japon à la réduction de sa dette pour maintenir la confiance des marchés

Dernière mise à jour :


Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé mercredi le Japon à la réduction de sa dette à moyen terme "pour maintenir la confiance" des marchés en ses finances publiques.

"Le Japon a besoin d'une stratégie de moyen terme plus ambitieuse pour réduire sa dette publique et maintenir la confiance", a indiqué le Fonds dans un communiqué publié à l'issue d'une visite de dix jours d'une délégation dans l'archipel.

"Vu la faible marge de manoeuvre existant pour réduire les dépenses, la consolidation budgétaire doit s'appuyer sur une réforme fiscale globale, construite autour d'une hausse progressive de la taxe sur la consommation", a précisé le FMI.

Le Japon, troisième puissance économique mondiale, est endetté à hauteur de quelque 200% du produit intérieur brut (PIB), la proportion la plus élevée parmi les pays développés.

La taxe sur la consommation est actuellement de 5% au Japon, un taux qu'un panel gouvernemental a proposé de doubler progressivement à 10% d'ici à 2015-2016, pour compenser l'augmentation des charges de protection sociale.

Les responsables du FMI ont estimé de leur côté qu'un taux de 15%, atteint par étapes en plusieurs années, permettrait d'accomplir la moitié du chemin pour maintenir la dette à un niveau tolérable.

"Le déficit ne peut continuer à grossir indéfiniment", a souligné le directeur général du FMI par intérim, John Lipsky, lors d'une conférence de presse.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter