L'afflux de capitaux vers les pays émergents asiatiques, un "sujet d'inquiétude majeur" (FMI)

Dernière mise à jour :


L'afflux de capitaux vers les économies des pays émergents asiatiques restait "un sujet d'inquiétude majeur" pour les gouvernements de la région, qui doivent en outre combattre les poussées inflationnistes, a constaté jeudi le Fonds monétaire international (FMI).

Ces flux de capitaux sont "extraordinairement importants" dans certains pays, dont la Chine, l'Indonésie et les Philippines, a souligné le FMI dans son dernier rapport sur les perspectives économiques pour la région Asie/Pacifique.

Selon lui, la croissance moyenne des pays de la région devrait atteindre 7 pc en 2011 et en 2012, servant ainsi de moteur au reste du monde.

Plusieurs pays -dont la Corée du Sud, l'Indonésie et l'Inde- ont d'ores et déjà pris des mesures pour freiner l'afflux massif et soudain des capitaux d'investisseurs à la recherche de rendements supérieurs à ceux offerts par l'Europe ou les Etats-Unis. Cet afflux est souvent appelé "hot money".

Les capitaux devraient continuer à arriver en Asie en 2011 et 2012, attirés par les perspectives de forte croissance et alimentés par l'abondance des liquidités", note le FMI.

Ces flux restent "un sujet d'inquiétude majeur pour les dirigeants politiques", ajoute-t-il.

L'inflation reste elle aussi un sujet d'inquiétude, avec des signes de "surchauffe" dans la région, sur fond de hausse des prix de l'alimentation et de l'énergie, a déclaré Anoop Singh, directeur du département Asie/Pacifique au FMI, lors d'une conférence de presse à Hong Kong jeudi.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter