Hans Kronberger: "Dans la course à l'énergie qui s'annonce, le Maroc a des atouts en main"

Dernière mise à jour :


Le Maroc dispose d'atouts importants en matière d'énergies renouvelables, a estimé M. Hans Kronberger, Président de la Fédération autrichienne des associations pour l'énergie solaire.

"Vous avez un très beau pays et vous avez le soleil, deux atouts importants pour le développement économique en cette période de grands bouleversements touchant les questions des sources d'énergie", a affirmé DR. Kronberger dans une déclaration à la MAP.

Cet expert autrichien, également journaliste et ancien député européen, a affirmé que la communauté scientifique apprécie à leur juste mesure les efforts que fournit le Maroc pour l'exploitation de ses ressources naturelles en matière d'énergies renouvelables.

Pour Dr Kronberger, qui connait bien le Maroc, "l'énergie solaire, comme les énergies renouvelables sont immanquablement créatrices de richesses. Il est possible (pour votre pays) grâce aux énergies renouvelables de fabriquer des produits industriels et agricoles exportables vers l'Europe.

Et d'ajouter que la question vitale qui est derrière celle de l'énergie est celle de l'eau: Le Maroc est en première ligne pour les deux plans et l'énergie solaire peut être très utile en matière de dessalement des eaux de mer. Là aussi, les ressources sont, avec l'étendue des côtes atlantique et méditerranéenne, largement à la hauteur des besoins. Il a également souligné l'importance du projet de la centrale solaire de Ouarzazate.

Ce projet, a-t-il dit, montre le grand intérêt du pays pour ce type de technologie, soulignant l'existence d'opportunités d'une coopération entre l'Autriche et le Maroc en matière d'énergie renouvelable, respectueuse de l'environnement et de ses équilibres fondamentaux.

"Nous avons une expérience en la matière, vous avez les matières grises et premières qui pourraient rendre notre collaboration fructueuse pour le Maroc comme pour l'Autriche", a-t-il affirmé, exprimant la disposition de la fédération qu'il dirige à examiner les voies et moyens d'une coopération mutuellement avantageuse avec le Royaume.

"Notre Fédération réunit des organisations les plus diverses qui épousent la palette très large des personnes et institutions intéressées par l'énergie solaire: producteurs, chercheurs, commerciaux et simples usagers, a-t-il ajouté.

Le Maroc, rappelle-t-on, fait du développement des énergies renouvelables un pari pour concilier croissance économique et protection de l'environnement, se taillant, ainsi, une place dans la cour des grands.

Conforté par ses gisements importants en énergies renouvelables, notamment pour le solaire et l'éolien, le Royaume a affiché une volonté inébranlable pour atténuer sa dépendance énergétique et porter à 20 pc sa part d'énergies renouvelables dans la production d'électricité en 2012.

Pour concrétiser cette volonté, le pays, qui participe au Plan solaire méditerranéen dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée, a réalisé des projets qui ne passent pas inaperçus. La centrale thermo-solaire de Ouarzazate est l'un de ces projets réussis. Elle constitue une étape importante dans la réalisation du Plan solaire national qui prévoit le déploiement d'une capacité de production d'énergie solaire de 2.000 MW d'ici 2020. Le Maroc a également lancé d'autres projets solaires à Ain béni Mathar, Foum Loued, Boujdour et Sebkhat Tah.

Outre le plan solaire, le Maroc a été encouragé par ses vents pour lancer un programme ambitieux qui prévoit la construction de cinq parcs éoliens à Taza, Koudia Al Baida (Tétouan), Tanger II, Tiskrad (Laâyoune) et à Boujdour. Ces parcs porteront la puissance électrique d'origine éolienne à 2.000 MW en 2020.-

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter