Les producteurs de bananes dans les régions du Gharb et Doukkala demandent de déclarer leur secteur sinistré

Dernière mise à jour :


L'Association des Producteurs de Bananes du Maroc (APROBA) a demandé au ministère de l'Agriculture de déclarer sinistré le secteur de la banane dans les régions du Gharb et de Doukkala, affectées par le gel.

L'association, réunie dernièrement à Kénitra, a également demandé à l'Etat de prendre des mesures de soutien et d'accompagnement conséquentes au profit des producteurs sinistrés.

Selon l'association, le froid a affecté durement la culture de la banane dans cette zone causant des dégâts qu'elle a estimés à plus de 85 pc pour les plantations adultes en production et des pertes financières directes de l'ordre de 210.000 dh par hectare. Le gel, a ajouté l'association, a également affecté le potentiel de production des jeunes plantations de plus de 60 pc, ce qui compromet le rendement de la prochaine campagne.

Les dégâts des basses températures viennent s'ajouter aux pertes causées par les vents violents qu'a connus la région du Gharb, ce qui pourrait pousser plusieurs producteurs à abandonner le secteur en l'absence de mesures de soutien, a ajouté encore l'APROBA.

Selon les chiffres fournis par l'association, 2.200 ha sont plantés en bananes dans la région du Gharb et 750 ha à Chtouka, dans la région de Doukkala-Abda.

Le président de l'association, Yahi Mohamed, a insisté, quant à lui, sur une meilleure réorganisation de l'association sur des bases modernes et sur la nécessité de renforcer et de renouveler ses structures, afin de pouvoir efficacement défendre les intérêts de ses membres, notamment en matière de commercialisation de leur production. Les producteurs de bananes s'estiment très lésés à cause des prix pratiqués par les intermédiaires qui achètent le kg de bananes entre 4 et 4,5 dh et le vendent sur le marché le double et parfois le triple du prix.

La réunion à laquelle ont également assisté les présidents des antennes de l'APROBA dans les régions du Gharb et de Doukkala, a aussi soulevé la possibilité de l'adhésion à l'association des producteurs d'autres fruits comme l'avocat, qui a aussi subit des dégâts à cause du gel.

Selon l'association, la production nationale de bananes s'élève à plus de 250.000 tonnes par an et le nombre des producteurs est estimé à plus de 1800, dont 10 pc sont de jeunes promoteurs. Le nombre d'emplois directs et indirects générés par le secteur, ajoute l'association, est estimé entre 250.000 et 300.000 postes.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter