Programme Oasis-Tafilalet :Lancement des chantiers-phares de 2012

Dernière mise à jour :


Un oasis dans le sud du Maroc./DR
Un oasis dans le sud du Maroc./DR
Agrandir

Le Programme Oasis-Tafilalet (POT) entend mener des chantiers-phares pour l'exercice 2012 tendant à consolider les acquis accumulés depuis le lancement, en 2006, de ce plan dédié à la mise en place de diverses actions en matière de développement durable dans ces zones oasiennes.

Le programme 2012 a été lancé mercredi sous la présidence du ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, et le Comité de pilotage du Programme de développement territorial durable des oasis de Tafilalet, selon un communiqué conjoint.

Le programme s'articule principalement autour de l'actualisation de l'état des connaissances relatives au contexte juridique et des principales valeurs naturelles et culturelles et leurs modes d'exploitation.

Renforcer le rôle de la femme dans le développement local, développer un produit éco-touristique oasien de qualité, des systèmes économiseurs d'eau, de nouvelles techniques agro-écologiques et les filières et de produits certifiés agrobiologiques (dattes, huile d'olive, etc..), mettre en place un plan d'intégration des énergies alternatives et concevoir un éco-musée Khettara sont également parmi les objectifs du POT-2012.

En 2009, le programme a été présenté au Roi Mohammed VI lors de sa visite à Tafilalet, à l'occasion de mettre sur pied l'Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l'arganier dédiée au renforcement et à la consolidation des programmes entrepris dans les espaces oasiens.

Le POT vise la sauvegarde et le développement de toutes les oasis du Maroc. Son budget initial était de 33,5 millions de dirhams. Il s'élève actuellement à plus de 123 millions grâce à la contribution du Fonds de développement rural.

aufait avec MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter