Syrie :Près de trente morts pour la journée de mardi

Dernière mise à jour :


Quelques heures après un appel du chef de l'ONU Ban Ki-moon à respecter la trêve et à coopérer avec les observateurs, les violences continuaient d'ensanglanter mardi la Syrie avec la mort de 29 personnes dans des bombardements de l'armée et des combats entre soldats et déserteurs.

Un immeuble et des voitures détruits par une explosion à Idleb, le 30 avril 2012 en Syrie
Un immeuble et des voitures détruits par une explosion à Idleb, le 30 avril 2012 en Syrie
Agrandir

Carte de localisation des principaux attentats perpétrés à Damas et Idleb lundi
Carte de localisation des principaux attentats perpétrés à Damas et Idleb lundi
Agrandir
Le chef de la mission de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, devant un portrait de Bachar el-Assad, à l'aéroport de Damas, le 29 avril 2012
Le chef de la mission de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, devant un portrait de Bachar el-Assad, à l'aéroport de Damas, le 29 avril 2012
Agrandir

La violence ne connait pas de répit en Syrie. Après les attentats qui ont fait des dizaines de morts et de blessés dans plusieurs villes lundi, la journée d'hier a été meurtrière avec la mort de 29 personnes, que ce soit sous les balles des rebelles ou par les tirs de l'armée régulière.

Mardi, dix civils, dont neuf membres d'une même famille, ont péri dans un pilonnage par les troupes du régime de Bachar al-Assad d'un village de la province d'Idleb, au nord-ouest, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

À l'est, douze soldats et un civil ont été tués lors des combats avec des rebelles, a précisé cette même ONG basée en Grande-Bretagne.

Pour sa part, la représentante du secrétaire général de l'ONU pour les enfants dans les conflits a indiqué que depuis le début théorique du cessez-le-feu le 12 avril, au moins 34 enfants auraient été tués dans les violences, dont deux encore mardi dans une attaque au mortier.

“Escalade sans précédent”

En recevant le nouveau chef de la mission de l'ONU en Syrie, le général norvégien Robert Mood, le vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal Meqdad a réaffirmé que son pays subit une “escalade sans précédent menée par des bandes armées depuis l'arrivée des premiers observateurs” le 15 avril en Syrie.

Au total, 30 membres de la mission de l'ONU prévue par le plan Annan sont en Syrie, dont six à Deraa (sud), Hama et Homs (centre), et 22 à Damas d'où ils poursuivent leurs tournées dans le pays. Leur nombre devrait passer à 100 d'ici un mois, avant d'atteindre 300 membres, conformément à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter