Un cadre local du PJD condamné pour trafic de drogue

Dernière mise à jour :


Le tribunal de Casablanca a condamné un cadre local du parti Justice et développement (PJD), le parti islamiste au pouvoir au Maroc, à six ans de prison ferme pour sa participation à un réseau international de trafic de drogue, a rapporté vendredi la presse marocaine.

Benaïssa Bouasria, un responsable du PJD à Sidi Kacem (nord), a été condamné à six ans de prison tandis que trois de ses complices ont écopé de peines de quatre à cinq ans, selon plusieurs quotidiens.

Ces trois Marocains avaient été arrêtés début janvier à l'aéroport de Casablanca, transportant 429 capsules de cocaïne pure dans leur estomac, alors qu'ils s'apprêtaient à se rendre en France, où ils résident.

Ils avaient indiqué à la police, puis devant le tribunal, avoir été approvisionnés par M. Bouasria, qui a pour sa part nié les faits, d'après les mêmes sources.

Vainqueur des législatives de fin 2011 dans le contexte du Printemps arabe, le PJD, dont le principal dirigeant Abdelilah Benkirane est l'actuel chef du gouvernement, a fait de la moralisation de la vie publique un de ses grands chevaux de bataille.

AFP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter