La candidature de la Jordanie à la co-présidence de l'UpM approuvée par les hauts fonctionnaires de l'organisation

Dernière mise à jour :


Les hauts fonctionnaires de l'Union pour la Méditerranéenne (UpM) ont approuvé, récemment lors de leur réunion ordinaire à Barcelone, la candidature de la Jordanie à la co-présidence sud de l'organisation, en remplacement de l'Egypte, apprend-on mardi auprès de cette instance régionale.

Lors de cette rencontre, la Jordanie a exprimé sa volonté d'assurer la coprésidence Sud de l'UpM, a indiqué l'organisation dans un compte-rendu publié sur son site internet, précisant que cette initiative a été unanimement approuvée par les hauts fonctionnaires, représentant les 43 pays membres de l'Union.

La désignation de la Jordanie à ce poste sera officialisée lors d'une réunion des hauts fonctionnaires, prévue fin septembre prochain à Bruxelles, a-t-on précisé de même source.

La co-présidence Nord de l'UpM est assurée depuis mars 2012 par l'Union européenne (UE).

L'accession de l'UE et de la Jordanie à la coprésidence de l'UpM marque l'entrée de l'organisation dans une nouvelle phase de son évolution et permettra de fournir une valeur ajoutée pour le renforcement de la coopération dans la région méditerranéenne, a-t-on indiqué.

Lors de cette rencontre, le secrétariat de l'UpM a présenté trois nouveaux projets relatifs aux opportunités d'emploi au profit des femmes, à la création d'une Université Euro-méditerranée à Fès et à la gouvernance et la mobilisation des financements pour le secteur de l'eau en Méditerranée.

Il a été également procédé à la présentation de rapports sur l'état d'avancement des projets labellisés UpM notamment celui de LOGISMEDTA, du dessalement d'eau prévu à Gaza ainsi que du Plan solaire méditerranéen.

Durant cette réunion, le vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive a notamment réaffirmé la volonté de la BEI de débloquer 500 millions d'euros pour soutenir des projets parrainés par l'UpM, faisant part de l'engagement de cette institution bancaire à être un acteur majeur dans le développement de projets socio-économiques de la région.

Créée en juillet 2008 à l'initiative de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, l'UpM (basée à Barcelone/nord-est d'Espagne) regroupe 43 pays: les 27 de l'Union européenne ainsi que les pays de la rive Sud de la Méditerranée.

Elle ambitionne de relancer la coopération euro-méditerranéenne lancée en 1995 à Barcelone, à travers la réalisation de projets concrets dans divers domaines, tels l'énergie, l'environnement, les transports, la culture et l'éducation.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter