Côte d'Ivoire: Les casques bleus marocains en renfort pour sécuriser l'Ouest du pays

Dernière mise à jour :


Les casques bleus marocains de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), déjà présents dans l'ouest du pays ont été redéployés dans cette même région pour participer à la sécurisation de la zone où des soldats du contingent nigérien ont été tués, a-t-on appris mardi auprès du département de maintien de la paix de l'ONU (OMP).

"Les casques bleus marocains mais aussi des casques bleus d'autres pays ont été redéployés pour renforcer la sécurité dans la zone frontalière avec le Libéria. L'enjeu est la protection des civils", a indiqué à la MAP un porte-parole adjoint de l'OMP.

Les Casques bleus nigériens faisaient partie d'une patrouille déployée au sud de la localité de Tai, dans une zone où l'ONUCI a récemment renforcé sa présence en raison de menaces d'attaques contre les populations civiles, a-t-il poursuivi.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, avait souligné au lendemain de "cette attaque meurtrière" que l'ONUCI prendra toutes les mesures qui s'imposent suite à cette grave violation du droit international.

Le contingent marocain servant sous la bannière de l'ONU en Côte d'Ivoire compte quelque 853 éléments.

Dans un récent entretien à la MAP, le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix (OMP) de l'ONU, Hervé Ladsous, avait déclaré que "les troupes marocaines jouent un rôle très important dans les opérations de maintien de la paix et sont très appréciées sur le terrain".

"Je les ai vu récemment sur le terrain", notamment en Côte d?Ivoire dans l'agglomération de "Toulepleu", travailler dans des "conditions très difficiles" pour la stabilisation de ce pays et le rétablissement de la paix et de la sécurité dans cette région.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter