Le Chef du gouvernement entame une visite de travail en Tunisie

Dernière mise à jour :


Le Chef de gouvernement, Abdelillah Benkirane, a entamé, jeudi après-midi, une visite de travail de deux jours en Tunisie à l'invitation de son homologue Hamadi Jebali.

M. Benkirane a été accueilli à l'aéroport par le Premier ministre et des membres du gouvernement tunisiens ainsi que par l'ambassadeur du Maroc à Tunis, Najib Zerouali Ouariti.

Le chef de gouvernement est accompagné d'une délégation composée notamment de MM. Mohamed El Ouafa, ministre de l'Education nationale, et Driss Azami Al Idrissi, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du budget.

Dans des déclarations à la presse, M. Benkirane s'est félicité du "niveau distingué des relations fraternelles et séculaires entre les peuples marocain et tunisien", soulignant la détermination des deux pays de renforcer cette coopération "après le printemps tunisien, qui est devenu un printemps arabe et qui a été vécu par chaque pays à sa manière".

Il a ajouté que le Maroc et la Tunisie ont la ferme volonté de consolider tous les aspects de leurs relations de coopération et d'intensifier les échanges et la circulation des biens et des personnes entre les peuples maghrébins.

Les cinq peuples de l'Union du Maghreb Arabe "veulent une vraie unité maghrébine -et nous sommes sur cette voie- parce que la volonté des peuples triomphera en fin de compte", a-t-il assuré.

L'UMA est un "choix irréversible", a-t-il insisté, soulignant que le sommet maghrébin "est un sujet qui a été évoqué par les responsables marocain et tunisien lors de la visite effectuée au Maroc en février dernier par le président Mohamed Moncef Marzouki". "Les Marocains, à leur tête Sa Majesté le Roi Mohammed VI vouent une grande considération au président Marzouki", a affirmé M. Benkirane.

Le chef de gouvernement a fait observer que le roi "a accédé à la demande de nos frères tunisiens d'accueillir la réunion des chefs d'Etat des pays maghrébins, initialement prévue au Maroc, et qui doit finalement avoir lieu à Tunis durant les tout prochains mois".

M. Benkirane a indiqué que le Maroc et la Tunisie vont ?uvrer dans le sens d'une libéralisation "totale" de leurs échanges commerciaux, déplorant la faiblesse des échanges entre les pays maghrébins.

Les délégations marocaine et tunisienne tiendront jeudi soir une séance de travail élargie avant une conférence de presse conjointe des chefs de gouvernement des deux pays.

M. Benkirane devra être reçu vendredi par le président tunisien avant de s'entretenir avec le président de l'Assemblée constituante, Mustapha Ben Jaafar.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter