Confiance retirée à Chistopher Ross par le Maroc :Une décision saluée par les parlementaires

Dernière mise à jour :


Après le retrait de confiance à Cristopher Ross, envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, qui remettait en cause le comportement des autorités marocaines vis-à-vis de la Mission de l'ONU au Sahara occidental, les parlementaires se sont réjoui de la décision. Certains députés de l'opposition ont appelé néanmoins à revoir la diplomatie sur le dossier du Sahara.

Jeudi, en conseil des ministres, le Maroc a décidé de retirer sa confiance à Christopher Ross, accusé de “méthode déséquilibrée et partiale” et de “comportements qu s'écartent des grandes lignes qui ont été tracées par les négociations au Conseil de sécurité.”

Des parlementaires de la Chambre des représentants ont salué, lundi, la décision du Maroc.

Dans des déclarations à la MAP, ces parlementaires ont estimé que les dernières prises de position de M. Ross sont incompatibles avec les missions dont il a été investi par le secrétaire général de l'ONU.

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Youssef Amrani, avait déclaré, lundi, en réponse à une question à la Chambre des représentants, que le Maroc poursuivrait sa coopération avec le secrétaire général de l'ONU et avec la Minurso.

aufait ave MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter