Face à l'occupation de leurs locaux par des ouvriers :Aic Métallurgie et Galvacier dans l'impasse

Dernière mise à jour :


Le conflit qui oppose le groupe Delta Holding à plus d'une cinquantaine de ses anciens ouvriers ne semble pas trouver de dénouement. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le conseil d’administration du groupe dénonce l’inaction des autorités face à l’occupation des locaux de ses filiales Aic Métallurgie et Galvacier à Kénitra qui emploient 1.300 salariés.

Ainsi depuis novembre 2011, “les auteurs de cette occupation empêchent nos employés de travailler librement et procèdent à des actes de vandalisme et coupures d'électricité en toute impunité”, souligne le communiqué qui fait état d’agressions à l’arme blanche.

Les sociétés concernées avaient saisi la justice et obtenu gain de cause. Cependant, l’ordonnance d’évacuation des locaux par l'usage de la force publique est restée lettre morte.

“Ces jugements ne sont pas encore exécutés pour des raisons que nous ignorons et nous ne voyons aucune réaction des autorités locales malgré les demandes répétées notifiées par des auxiliaires de justice pour obtenir les forces publiques nécessaires à cet effet.”

Groupe Delta Holding

Ne sachant plus à quel saint se vouer, le groupe s’est retourné vers le ministre de l’Intérieur puis le chef du gouvernement sollicitant, dans un courrier, son intervention “afin de libérer nos installations, assurer la protection de nos biens, la sécurité de nos employés et nous garantir le droit d'entreprendre librement”.

aufait


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter