La femme sahraouie séquestrée dans les camps de Tindouf, asservie sous le joug de la souffrance et de la privation (ong)

Dernière mise à jour :


Smara, 09 mars (MAP)- La femme sahraouie séquestrée dans les camps de Tindouf demeure asservie sous le joug de la souffrance et de la privation, au moment où ses consoeurs dans la patrie mère, le Maroc, jouissent du climat de liberté et de prospérité, a souligné Mme Fatema Lahbib, secrétaire générale du bureau provincial de l'Union des femmes marocaine à Smara.

Dans une allocution lors d'une cérémonie tenue mardi à la Maison de la culture à Smara, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme, Mme Lahbib a indiqué que l'initiative d'autonomie est de nature à mettre fin au calvaire endurée par les populations séquestrées dans les camps de Tindouf et à réunir les familles sahraouies qui ont souffert durant des années de la séparation.

Elle a appelé les femmes des différentes tribus sahraouies à former un cadre institutionnel pour apporter leur solidarité aux femmes séquestrées dans les camps de la honte et de les défendre au sein des différents forums internationaux.

Elle a par ailleurs souligné que la femme marocaine s'est illustrée dans différents domaines, forte en cela de ses grandes compétences professionnelles qui lui ont permis d'accéder à différents secteurs et à des postes qui étaient auparavant l'apanage des hommes, reflétant ainsi le changement qu'a connu le Maroc sur la voie de la consécration d'une société moderniste et démocratique.

Mme Lahbib a mis en relief le rôle que joue la femme sahraouie dans les provinces du sud, sa participation active au processus de développement et dans le domaine politique, ainsi que son action dans le cadre de la diplomatie parallèle pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume.

Pour sa part, Mme Rajae Habad, directrice de l'institut des technologies appliquées à Smara, a passé en revue les efforts consentis au niveau de la province au profit de la femme, rappelant la création de plusieurs associations s'intéressant aux questions de la femme et au renforcement de sa place dans le processus de développement local.

Elle a souligné la présence de plus en plus remarquée de la femme dans différents domaines dans la province, à la faveur des efforts déployés pour encourager sa place dans la société et améliorer ses conditions de vie.

Cette rencontre, qui s'est déroulée en présence du gouverneur de la province de Smara, M. Mohamed Salem Sebti, d'élus, de membres du conseil royal consultatif des affaires sahariennes, de chefs de services extérieurs et d'acteurs de la société civile, a été marquée par la tenue d'une exposition des produits et des créations féminines avec la participation de femmes adhérentes aux établissements de l'entraide nationale, de la formation professionnelle et des membres de la société civile.

Un hommage a été rendu à cette occasion à des femmes et à des acteurs associatifs dans différents domaines en reconnaissance de leurs efforts pour la promotion des conditions de vie de la femme dans la province.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter