Recherche agricole :Plus de 71 millions DH pour 23 projets

Dernière mise à jour :


Cinq universités marocaines et deux instituts spécialisés accueilleront ces projets qui ont atteint une enveloppe de plus de 71 millions de dirhams.

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a procédé, vendredi à Rabat, à la signature de plusieurs conventions pour le financement de 23 projets de recherche dans le domaine agricole, validés par des commissions spécialisées du Réseau méditerranéen de recherche agricole (ARIMNet) relevant de l'Union européenne.

Signés par le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et les présidents de plusieurs universités marocaines et instituts d'enseignement supérieur, ces conventions prévoient, pour un budget de 71,06 millions DH, dont 10 millions DH apportés par le Maroc, la conduite de recherches dans des domaines aussi variés que la culture des pommes de terre et des agrumes, la lutte contre les parasites des oliviers, la production d'huile d'olive et l'élevage bovin.

Il s'agit également de mener des travaux de recherche sur la rationalisation de l'eau d'irrigation pour faire face à la pénurie d'eau, ainsi que sur la biodiversité dans le pourtour méditerranéen et la sécurité alimentaire.

Cinq universités marocaines et deux instituts spécialisés accueilleront ces projets de recherche, à savoir les universités Moulay Ismail de Meknès, Hassan II de Mohammadia, Ibn Zohr d'Agadir, Abdelmalek Essaâdi de Tétouan et Qadi Ayyad de Marrakech, en plus de l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II et l'Institut national de la recherche agronomique (INRA).

aufait avec MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter