Plan Maroc Vert : la BAD accorde un prêt de 105 millions d'euro au Maroc

Dernière mise à jour :


La Banque africaine de développement (BAD) a accordé au Maroc un prêt de 105 millions d'euros (environ 1,2 milliard de dirhams), destiné au financement du programme d'appui au Plan Maroc vert (PMV).

L'accord de prêt a été signé vendredi à Rabat par le ministre de l'Economie et des finances, Nizar Baraka et la représentante résidente de la BAD au Maroc, Amani Abou Zeid.

Le programme, qui s'inscrit dans le cadre de l'appui au Plan Maroc Vert, a pour objectif d'améliorer la production agricole et les conditions de vie des populations agricoles et rurales. Il vise également à préserver les ressources en eau de plus en plus rares.

Ledit programme introduit des synergies intersectorielles en associant la dimension de l'économie d'énergie à celle de l'économie d'eau dans le secteur agricole et en intégrant des composantes telles que le conseil agricole, le développement des agropoles ou l'assurance agricole en vue d'accompagner la mise en ?uvre du Plan Maroc Vert.

M. Baraka et Mme Abou Zeid ont signé également une lettre d'accord du don de 650.000 euros, octroyé par le Fonds pour les pays à revenu intermédiaire, pour le financement de la réalisation de l'étude sur la croissance économique et l'emploi au Maroc.

Cette étude permettra d'avoir une meilleure visibilité des implications du schéma de croissance économique sur l'emploi et de proposer des options pour une promotion institutionnelle de l'emploi, ainsi qu'une meilleure intégration de la problématique de l'emploi dans les politiques publiques.

S'exprimant lors de cette cérémonie, le ministre s'est félicité des relations de coopération entre le Maroc et la BAD, qualifiant le PMV de programme "très avancé".

La signature de ces deux accords traduit la volonté du gouvernement de concrétiser ses priorités dans les domaines économique et social, a-t-il souligné.

Pour sa part, Mme Abou Zeid a rappelé l'excellence des relations de coopération exemplaires entre le Royaume et la BAD qui datent de plus de 40 ans.

"Le Maroc est le premier client de la BAD", a-t-elle indiqué, précisant que le portefeuille actif de la Banque au Maroc totalise des engagements nets de 22 milliards de dirhams.

La coopération avec la BAD porte sur les domaines des infrastructures, des énergies renouvelables, des transports, de l'eau et de l'assainissement. Les autres engagements soutiennent les réformes publiques, le secteur privé et l'agriculture.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter