Masse salariale :La situation empire dans l'attente d'une réforme abyssale

Dernière mise à jour :


Face à une conjoncture économique délicate et en l'absence de signaux réconfortants sur l'avenir, le gouvernement marocain se trouve hanté par nombre de dossiers qui ne cessent de dégrader la situation macro-économique du pays. La problématique de la masse salariale ressort comme dossier phare que le gouvernement se doit de traiter dans les plus brefs délais.

En 2011, les dépenses salariales de la fonction publique ont dépassé les 88 milliards de dirhams soit le seuil alarmant de 11% du PIB. La masse salariale devrait atteindre une proportion beaucoup plus importante du PIB en 2012, notamment avec la création de près de 26.000 postes budgétaires.

Cette montée en flèche de la masse salariale est due aux revalorisations des salaires de 600 dirhams nets accordées à partir de mai 2011, afin de neutraliser les troubles sociaux qui ont secoué le pays en marge du printemps arabe.

Devant le bouillonement qu’à connu la région arabe et dans le but de maitriser la rage sociale, le gouvernement n’a en effet trouvé d’autre issue que d’agir sur la masse salariale. Ainsi, la création de près de 26.000 postes budgétaires a été programmée pour 2012, soit plus de 7.000 postes qu’en 2011. Concrètement, les salaires des fonctionnaires devraient atteindre les 93,5 milliards de dirhams représentant ainsi plus de la moitié du budget de fonctionnement (56%).

Et si la situation persiste ?

Si le gouvernement n'arrive pas à limiter les dégats et colmater les brèches, l’on risque de se retrouver dans la même situation que celle qui a prévalu avant l’opération départ volontaire initiée en 2004, avec une masse salariale qui avait atteint près de 12% du PIB.

D'ailleurs, une nouvelle opération DVD (Départ Volontaire Daba) commence déja à se sentir: en 2010, la caisse marocaine de retraite (CMR) a enregistré 11.013 départs pour limite d’âge et 10.081 en 2011.

À plus long terme cependant, l’on s’attend à une vague de départs importante, soit 300.000 en 2020 et 441.000 en 2060.

Ahmed Zeriouh


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter