La rocade méditerranéenne, une infrastructure capitale pour la stimulation économique du Nord

Dernière mise à jour :


D'une longueur de 507 Km et d'un coût de réalisation global de 7,2 MMDH, la rocade méditerranéenne a été construite pour favoriser la croissance économique dans les provinces du nord du Royaume, améliorer les conditions de voyage de près de trois millions d'habitants, ainsi que du niveau de la sécurité routière et pour promouvoir l'intégration des centres urbains traversés par cette rocade.

Longue de 120 Km, la section Jebha/Tétouan inaugurée par le Souverain est la dernière de la rocade méditerranéenne, cet ouvrage de génie civil qui permettra, sans aucun doute, aux provinces du nord du Maroc de capitaliser au mieux leur position stratégique aux portes de l'Europe.

Ceci sans oublier son impact important au niveau de l'aménagement territorial, du développement économique et social et de la préservation de l'écosystème, sachant que cette rocade est en passe de devenir l'axe prisé emprunté par les voyageurs et le transport des marchandises entre l'est et l'ouest de la façade méditerranéenne du Royaume.

La mise en ?uvre de cet axe routier structurant divisé en huit tranches a pour objectif, en outre, de remédier aux difficultés d'utilisation des anciennes routes de la région, notamment la route nationale N 2 reliant Tétouan à Al Hoceima, via Chefchaouen, connue par ses coupures fréquentes à cause des chutes de pluie et de neige, et de contourner les obstacles montagneux de la région.

Considérée comme l'un des projets routiers les plus difficiles à réaliser dans l'histoire du Maroc, la rocade méditerranéenne permettra de réduire de trois heures la durée du trajet entre Tanger et Saïdia avec ses accès directs vers les villes d'Al Hoceima et Nador sans passer par la route nationale N 2.

Des couloirs spéciaux pour les véhicules TIR ont été aménagés au niveau de certains tronçons difficiles de cette rocade.

En termes de chiffres, la rocade méditerranéenne permettra de relier au réseau routier marocain, 3 régions, 9 provinces et préfectures, huit villes et 44 communes rurales, ainsi que plusieurs centres touristiques situés sur les 200 km du littoral méditerranéen.

Elle contribuera également à la promotion de l'activité économique et commerciale notamment en facilitant les liaisons entre les ports de Tanger-Med, de Tanger-ville, de Nador et d'Al Hoceima.

Cet ouvrage de grande envergure aura un impact positif également sur la correction de certains dysfonctionnements territoriaux, en encourageant la population de la région à s'installer près du littoral dans des petits centres urbains tout au long de la rocade.

La rocade méditerranéenne vient ainsi consolider les différents projets de mise à niveau urbaine lancés notamment à Tétouan, M'diq et Fnideq et encourager les investissements dans les domaines, entre autres, de l'industrie, du tourisme et de l'agriculture, avec tout l'impact positif attendu sur la création d'emplois.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter