Nizar Baraka, ministre de l'Economie et des finances :La révision du statut de la Bourse s'inscrit dans une logique d'ouverture du marché

Dernière mise à jour :


La révision du statut de la Bourse de Casablanca, en concertation avec les différents opérateurs de la place boursière, s'inscrit dans une logique d'ouverture du marché, a indiqué le ministre de l'Economie et des finances, Nizar Baraka.

“Le gouvernement est engagé dans le projet de relance de la place boursière de Casablanca. Il adopte ainsi une position favorable pour privilégier la Bourse et réaliser l'ouverture du capital”, a affirmé le ministre dans un entretien paru lundi dans le quotidien L'Economiste.

“Une commission technique va être mise en place pour avancer efficacement sur l'ensemble des textes, qui seront présentés mardi lors d'une réunion, avant de commencer la discussion définitive pour leur approbation”, a souligné le ministre.

Le gouvernement dispose aujourd'hui de 8 projets de textes à côté d'un texte relatif à la réforme de titrisation, a-t-il poursuivi.

“Il est primordial d'adopter une approche globale et cohérente pour la relance du marché des capitaux et de pouvoir dépasser la notion de mesurettes qui sont dans la plupart du temps incohérentes et non coordonnées”, a-t-il dit, ajoutant qu'un cadre et un timing ont été mis en place afin d'adopter les textes d'ici fin 2012 au niveau de la chambre des députés et la chambre des conseillers.

aufait


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter