Jorf Phosphate Hub :La BAD et l'AFD financent la construction de la plateforme industrielle

Dernière mise à jour :


Jeudi dernier, au siège de l’OCP, a eu lieu la signature de deux conventions de prêts consentis par la BAD et l’AFD à l’OCP pour un montant global d’environ 4,2 milliards DH. Ces prêts visent le financement du groupe dans sa démarche pour concrétiser le projet Jorf Phosphate Hub.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 2,15 milliards de dirhams dans le cadre du programme d'investissement de l'Office chérifien des phosphates (OCP).

Cet accord, premier financement non-souverain de la BAD à une entreprise marocaine, a été signé par le PDG du groupe OCP Mostafa Terrab, et Amani Abou-Zeid, représentante de la BAD.

Il devra permettre la construction de la plateforme industrielle de Jorf Lasfar, qui accueillera à terme plusieurs complexes chimiques afin d'accroître la capacité de transformation locale du phosphate en produits dérivés (acide phosphorique et engrais).

“Ce nouveau partenariat avec l'OCP vient valoriser les efforts déployés par la Banque afin de promouvoir le transfert de savoir-faire Sud/Sud et de renforcer l'agriculture africaine dans le cadre du mécanisme africain de financement du développement des engrais.”

Amani Abou-Zeid, représentante de la BAD.

Cet accord intervient après la signature jeudi d'un prêt de 180 millions d'euros de l'Agence française de développement (AFD) en soutien à la stratégie de l'OCP visant à accompagner son développement industriel de façon à respecter les normes environnementales par la diminution de la consommation d'eau de manière significative.

aufait avec agence


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter