Doukkala-Abda :Le goutte à goutte, une technique d'irrigation efficace

Dernière mise à jour :


La technique d'irrigation par goutte à goutte est une technique susceptible d'améliorer l'efficience de l'irrigation de 50 à 90% dans la région des Doukkala-Abda. Ce système a été introduit dans cette zone à vocation agricole dans le cadre du Programme national d'économie d'eau en irrigation (PNEEI), ossature du Plan Maroc vert (PMV), lequel programme a été présenté ce mardi au Roi Mohammed VI.

Le système de goutte à goutte expérimenté dans la région de Doukkala-Abda a donné lieu à des résultats probants en permettant de réaliser une économie des ressources en eau et de pallier le déficit hydrique, a indiqué le directeur régional de l'Agriculture par intérim, Abdelaziz Ouaaka.

Remédier à la raréfication des ressources hydriques

Le Plan Maroc vert, décliné au niveau de la région en programme agricole régional, prévoit des mesures intenses de développement de l'activité agricole tournées vers l'amélioration de la production des principales filières végétales et animales et l'organisation des producteurs et des circuits de commercialisation.

L'opération de reconversion des systèmes d'irrigation par aspersion et gravitaire en goutte à goutte, comme prévu par le Programme National d'Economie d'eau en Irrigation (PNEEI), tend notamment à fructifier les revenus des petits agriculteurs de la région en veillant à accroître la productivité.

89.700 ha

Sur le plan régional, le programme couvre une superficie totale de 89.700 ha, répartie en 39.500 ha réservés à la reconversion collective, supervisée par l'Etat chargé de mettre en place d'équipements externes, et 50.200 ha à la reconversion individuelle, confiée aux agriculteurs moyennant un accompagnement de financement à travers les subventions du Fonds de développement agricole.

Programme sur 13 ans pour 5.300 millions DH

Etalé sur 13 ans pour un coût global de 5.300 millions de DH, le projet de reconversion des systèmes d'irrigation contribue à la protection de l'environnement et permet une amélioration de la productivité agricole.

Une première tranche portant sur 10.700 ha a été lancée au titre de la reconversion collective dans le cadre d'un financement de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement.

Le coût total de cette première tranche, en cours d'exécution, s'élève à 795 millions de DH (395 millions DH pour les équipements externes et 400 millions DH pour ceux internes financés dans le cadre des subventions du Fonds de développement agricole).

A terme, la reconversion en irrigation localisée favorisera une meilleure valorisation et une économie des ressources hydriques

Avec une superficie agricole utile de plus d'un million hectares et un périmètre irrigué de 114.650 ha, la région de Doukkala-Abda contribue de façon substantielle à la production agricole nationale de la betterave sucrière (38%), des légumineuses (24%), de la production laitière (22%) et des céréales (15%)

aufait avec MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter