Le groupe français Sofiprotéol prend le contrôle de Lesieur Cristal au Maroc

Dernière mise à jour :


Le numéro un français de l'huile alimentaire Lesieur a pris le contrôle de 41% du capital du groupe marocain "Lesieur Cristal" pour un montant de 115 millions d'euros et en devient ainsi l'actionnaire de référence, a-t-on appris mercredi à Paris auprès de ce groupe.

Cette acquisition auprès de la Société nationale d'investissement (SNI) a été réalisée par le groupe industriel et financier de la filière oléagineux "Sofiprotéol", qui produit les huiles Lesieur et Puget en France, précise le groupe dans un communiqué.

Le groupe marocain Lesieur Cristal, spécialisé dans le raffinage et le conditionnement d'huiles alimentaires, a un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de dirhams (300 millions d'euros).

Sofiprotéol devient également l'opérateur industriel du groupe marocain, aux côtés d'un groupe d'investisseurs institutionnels.

Lesieur Cristal, qui reste coté à la Bourse de Casablanca, est le numéro un de l'agro-industrie au Maroc avec une capacité de raffinage de 460.000 tonnes et une capacité d'embouteillage de 300 millions de litres.

Il produit une gamme d'huiles de graines (à travers les marques Lesieur, Safia, Graine d'Or, Huilor) et d'olive (Cristal, Jawhara et Mabrouka), et est également leader dans la production de savons au Maroc.

Le groupe marocain est, par ailleurs, actionnaire à 36% de Cristal Tunisie, aux cotés du groupe français Lesieur (34%). Ce qui renforce la position de l'industriel français au Maghreb.

"Cette opération, qui renforce la marque Lesieur, s'inscrit dans la stratégie de croissance de Sofiprotéol dans le bassin méditerranéen", indique-t-on auprès du groupe français.

"Le Maghreb constitue un de nos axes de développement privilégiés à l'international", commente Philippe Tillous-Borde, directeur général de Sofiprotéol qui qualifie de "prometteur" le marché des huiles alimentaires au Maroc.

"Nous sommes également présents, au travers de Glon Sanders dans la fabrication d'aliments pour les animaux d'élevage. Nous souhaitons en outre contribuer au déploiement des cultures oléagineuses, colza, tournesol et olive, dans le pays et au succès du Plan Maroc vert", a assuré Tillous-Borde.

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter