Horani: "La Vision 2020 de la CGEM ambitionne d'assurer au Maroc un développement économique et social durable"

Dernière mise à jour :


La "Vision 2020" de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ambitionne d'assurer au Maroc un développement économique et social durable, a souligné, vendredi à Settat, son président, M. Mohamed Horani.

Intervenant à l'ouverture des travaux de la 8éme escale régionale des entreprises, organisée par l'Union régionale de la CGEM dans la Chaouia-Ouardigha sous le thème : "Croissance responsable et emplois durables ", M. Horani a rappelé que la "Vision 2020", qui constitue une feuille de route pour l'entreprise marocaine et un référentiel lui permettant de contribuer efficacement au développement économique du pays, "n'entend pas se substituer aux travaux menés par les grandes institutions en charge de la prospective, mais de renforcer la contribution du secteur privé aux grands débats nationaux".

Cette vision se fixe comme grands objectifs, à l'horizon 2020, a-t-il indiqué, une croissance moyenne de 6,5 pc, la couverture à 90 pc des importations par les exportations, un Produit intérieur brut (PIB) par habitant et par région au moins égal à 60 pc de celui enregistré dans la région la plus riche, la création de 2,5 à 3,5 millions d'emplois et la participation de l'Agriculture au PIB à hauteur de 10 pc environ, celle de l'Industrie autour de 30 pc et celle des Services à 60 pc.

Cette vision, a-t-il précisé, repose sur 7 chantiers, déterminés pour propulser davantage la croissance, à savoir le renforcement de la compétitivité des entreprises, la promotion de l'éducation et de la formation professionnelle, l'encouragement de la recherche-développement et de l'innovation, la diffusion des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), la poursuite de l'amélioration du climat des affaires, le développement de l'épargne nationale et son orientation vers les secteurs productifs et la préparation des entreprises à affronter les défis du développement durable et à faire face aux obligations découlant de leur responsabilité sociale et environnementale.

Revenant sur les escales régionales de la CGEM, dont celle de Settat est la dernière, M. Horani a indiqué qu'après 7 régions visitées, sous différents thèmes, la rencontre de Settat doit débattre d'une thématique stratégique qui ne peut que pérenniser le développement économique et social du Maroc.

La problématique de la Croissance responsable et de l'emploi durable est transversale et constitue l'épine dorsale conditionnant tout développement économique et social pérenne et durable, a-t-il souligné, estimant, par ailleurs, qu'il est incontournable de rétablir la confiance entre le monde économique, l'administration et les partenaires sociaux afin d'agir efficacement et durablement pour la création d'emplois.

De son côté, le président de l'Union régionale de la CGEM, M. Nabil Ziatt, a souligné notamment que cette 8ème escale dans le chef-lieu de la Chaouia Ouardigha vise à promouvoir non seulement la région mais aussi la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE).

M. Ziatt a rappelé que la région abrite plus de 450 unités industrielles exerçant dans des secteurs clefs de l'économie nationale notamment de la chimie et parachimie, l'industrie pharmaceutique, les peintures et l'agroalimentaire.

Il a indiqué que d'autres secteurs commencent à émerger, dont la métallurgie et la mécanique avec l'installation de projets structurants comme les laminoirs ou encore l'industrie automobile avec l'arrivée des équipementiers et des unités spécialisées dans la fabrication de matériel électronique pour les moteurs.

Le programme de cette escale comprend notamment trois tables rondes, portant sur : "L'humain au centre du projet de l'entreprise responsable ", "Les valeurs, source d'inspiration pour l'entreprise responsable " et "La responsabilité sociale de l'entreprise, comme facteur de croissance pour l'entreprise : quelles conditions de réalisation?".

aufait/agence


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter