Dialogue philosophique Sud-Sud à Dar Al Ma'mûn :Repenser les défis contemporains des pays du Sud

Dernière mise à jour :


La semaine prochaine sera sous le signe de la philosophie à Marrakech, où, du 9 au 11 juillet, l'Unesco organise une rencontre internationale dont l'ambition est de repenser les défis contemporains du point de vue des pays du Sud: 12 philosophes des quatre continents du Sud y sont attendus.

Dar Al Ma'mûn abritera du 9 au 11 juillet un colloque qui réunira de nombreux philosophes des pays du Sud afin de repenser les défis contemporains. /DR
Dar Al Ma'mûn abritera du 9 au 11 juillet un colloque qui réunira de nombreux philosophes des pays du Sud afin de repenser les défis contemporains. /DR
Agrandir

Afrique, Asie, Caraïbes et Amérique du sud, dès lundi et pendant trois jours, Dar Al Ma'mûn près de Marrakech, sera sous le pouvoir de la philosophie avec l'intervention de nombreux philosophes venus de ces continents, afin de repenser les défis contemporains des pays du Sud.

“La philosophie peut aider à repenser en profondeur nombre de défis contemporains, en particulier dans un contexte de changements globaux. Grâce à leurs identités multiculturelles, les philosophes africains, latino-américains et caribéens ont la capacité particulière d’appréhender les problèmes à partir de perspectives plurielles.”

Communiqué des organisateurs

Plus de 12 philosophes des quatre continents du Sud interviendront lors de ce colloque, dont Betul Cotuksoken (Turquie), Enrique Dussel (Mexique), Nkolo Foe (Cameroun), Raul Fornet Betancourt (Cuba), Jinli He (Chine), Rainier Ibana (Philippines), Samia Kassab Charfi (Tunisie), Rozena Maart (Afrique du Sud), Magali Mendes de Menzes (Brésil), Suwanna Sathaanand (Thailande), Ali Benmakhlouf (Maroc) etc.

Les conférences qui se tiennent au sein du bouillonnant vivier culturel qu'est Dar Al Ma'mûn dans la vallée de l'Ourika, sont ouvertes au public.

aufait


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter